Covid-19 – Mobilisation des internes franciliens

Mise à jour : 06/04/2020 (16h)

Dans le contexte d'épidémie de Covid-19, vous retrouverez ici des informations régulièrement mises à jour concernant les actualités de prise en charge et de mobilisation des internes en médecine franciliens.

Toutes les informations dont nous disposons sont détaillées ici, merci de lire attentivement cette page avant de nous contacter sur le sujet.

Informations générales - Covid-19

Actualités épidémiologiques

Recommandations de prise en charge ambulatoire

Pour les prises en charge hospitalières, vous référer aux recommandations édictées par votre établissement.

Recevoir par mail les actualisations de recommandations

Inscrivez-vous à la mailing-list nationale du ministère de la Santé : ici

Informations relatives aux internes

Prolongement du semestre d'hiver

Le semestre d’hiver est prolongé d’un mois donc jusqu’au 01/06 (potentiellement renouvelable 1 fois).

Mise à jour 06/04 : Le semestre d'été se terminera dans tous les cas le 1er novembre 2020. Les règles concernant le déroulé du prochain semestre (modalités de validation du stage et nombre de jours d'absences autorisés, obligations universitaires, récupération des congés, etc) devraient être ajustées, mais nous n'avons pas davantage d'informations à ce stade.

Mise à jour 05/04 : Remplacements : si vous êtes interne en 3ème semestre et que vous avez réalisé votre stage ambulatoire de niveau 1, vous pouvez demander dès le 04/05 votre licence de remplacement auprès du Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de votre faculté. Pour ce faire, vous devez demander à votre DMG votre relevé d'internat qui atteste de votre avancée dans le DES.

Mise à jour 05/04 : Internes actuellement en disponibilité : Les internes actuellement en disponibilité vont reprendre leurs fonctions début mai. Si vous devez choisir un stage hospitalier pour le prochain semestre, rapprochez-vous de votre DMG.

Disponibilité prévue au semestre d'été : Les mises en disponibilité pour le prochain semestre commenceront donc à partir du 01/06 (si pas de nouvelle prolongation), sauf pour les internes ayant un contrat de remplacement déjà signé pour le mois de mai. Auquel cas, vous devez demander un raccourcissement de votre semestre d'hiver auprès de l'ARS et du Bureau des Internes de l'AP-HP aux adresses suivantes : ARS-IDF-COVID-etudiantsante@ars.sante.fr et bdi-covid19-internes.sap@aphp.fr

InterCHU : Contrairement à ce qui avait été décidé initialement, les interCHU du prochain semestre sont maintenus. Les internes actuellement en interCHU doivent poursuivre leur stage jusqu’à la fin officielle du semestre.

Stages à l'étranger : Les stages à l’étranger du prochain semestre sont annulés pour le moment ; leur maintien sera réévalué à la fin de la crise sanitaire.

Pour les internes en dernier semestre et finissant leur internat :

  • Vous êtes autorisés à finir votre internat le 03/05, ce que nous vous encourageons à faire si vous avez des contrats de remplacements ou des vacations aux urgences prévues à partir de mai.
  • Pour les internes non thésés sans contrat de remplacement, vacations ou prise de poste (FFI) prévus, nous vous encourageons à poursuivre vos activités dans votre service afin de venir en renfort auprès de vos co-internes ; le pic épidémique est pour le moment attendu pour mi/fin avril et vos collègues auront encore besoin d’aide en mai.
  • Si une prise de poste hospitalière ou une installation est prévue, vous devez terminer votre stage le 03/05.

Annulation des choix de stage en Île-de-France :

L'ARS Ile-de-France a reporté les choix de stages des internes jusqu'à nouvel ordre, afin d'éviter les rassemblements. Des solutions alternatives telle que la dématérialisation complète des choix sont à l'étude, pour le moment rien n'a été décidé et nous n'en savons pas davantage.

Activités universitaires : traces, soutenances de DES/thèse :

Les Universités sont fermées jusqu'au 20/04 au moins. Les directives spécifiques à l’Île-de-France exigent que :

- Les activités d’enseignement soient fortement réaménagées : les cours essentiels sont transformés en visioconférence mais ne sont pas obligatoires, les autres cours sont suspendus et les DMG doivent être tolérants sur le rendu des traces.

- Les DMG doivent tout mettre en œuvre pour maintenir les soutenances de thèse et de DES : soit en huit-clos, soit en visioconférence, surtout pour les internes devant être thésés avant le 03/05 pour une prise de poste ou de remplacements. N'hésitez pas à contacter votre DMG si vous êtes dans cette situation.

Plus d'informations dans le document édité par la coordination de médecine générale d'Île-de-France : Point Information Coordination DES MG - Covid19_28.03.2020

Logements gratuits et transports pour les soignants

Nous vous proposons ICI l’accès au document qui recense les possibilités de transports et de logements près de l’ensemble de vos CHU et CH d’Ile de France. Ce fichier est mis à jour quotidiennement en fonction des informations que nous recevons.

Pour les internes déjà postés et en difficulté du fait de conditions particulières, rapprochez-vous de la direction des affaires médicales de votre hôpital, qui organise des solutions de logements et de transports, propres à votre CHU/CH, auxquelles VOUS AVEZ LE DROIT.

Solidarité logements
Catalogue en ligne avec recherche par code postal/ville/hôpital : https://www.les-logements-solidaires.com
- formulaire en ligne 
- photocopie de la carte d'identité 
- attestation d'appartenance au corps médical
AirBNB
Interface sur plateforme AirBNB spécialement créée pour la crise Covid-19: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScDfeLDZepmXzccN7aBhFHZwAETjHMcVaxE2Bs2FHoWPWf6wQ/viewform
- formulaire en ligne 
- habiter une commune différente de celle du lieu de travail (20 km)
- hébergement d'une durée minimum de 5 nuits consécutives
PAP (de particulier à particulier)
Même fonctionnement que le site PAP habituel, le soignant clique sur l'annonce qui l'intéresse, trouve directement les coordonnées du propriétaire qu'il contacte  : https://www.pap.fr/annonce/locations-hebergement-gratuit
- contacter directement le propriétaire 
- attestation d'appartenance au corps médical, à fournir au propriétaire 
- signature d'un contrat spécial "covid" fait par PAP
Chambre d'hôtel groupe Accor Hôtel
Envoyer un email à l'adresse : ceda@accor.com
Le groupe Accor se charge ensuite de vous trouver un hébergement à proximité de votre lieu de travail.

Venir en renfort dans un service ou une structure :

Si vous voulez venir en renfort d’un service hospitalier ou d’une structure qui prend en charge des patients Covid+ (urgences, lits d’hospitalisation, régulation SAMU ou ambulatoire, suivi téléphonique de patients ambulatoires Covid+) :

Pour les internes en stage ambulatoire, nous vous rappelons que cela ne doit pas entraver votre temps de travail en stage ET doit être fait avec l’accord de votre MSU.

Tout changement d'affectation doit être fait avec l'accord de votre chef de service OU du MSU, en informant également le responsable de votre département de médecine générale.

Le renfort d’internes est géré par la Cellule de Crise des syndicats d’internes d’Île-de-France : nous vous contacterons dès que nous aurons besoin de votre aide pour venir en soutien d’un service le nécessitant (pour une garde, aider à la gestion d’une salle d’hospitalisation covid, faire de la régulation ou du suivi téléphonique…). Il se peut que vous ne soyez pas recontactés immédiatement : en effet, le pic épidémique étant attendu pour avril, nous gardons en réserve un certain nombre d’internes pour venir aider ultérieurement, quand il y en a aura le plus besoin.

Dans tous les cas, un immense bravo et merci pour votre aide.

 

Pour les internes en disponibilité ou en année-recherche qui voudraient venir en renfort, c’est possible :

  • Les internes en disponibilité peuvent reprendre une activité de soins, sous le statut de « collaborateur occasionnel »
  • Les internes en année-recherche peuvent reprendre des gardes, comme leur contrat d’année-recherche leur y autorise déjà. Une reprise d'activité de soins peut également être prononcée par l'ARS.

Interne en stage hospitalier ? Deviens référent !

Pour chaque hôpital, nous avons besoin d'internes référents pour informer notre Cellule de Crise des tensions et leur permettre d'être soutenus. Il faut donc absolument que vous désigniez dans chaque hôpital :

  • 1 interne-référent pour le SAU (urgences)
  • 1 interne-référent pour les services d’hospitalisation

Chaque référent désigné doit remplir au plus vite le formulaire : https://forms.gle/6xRR7KUeKzWBTc8e9

Il nous manque encore des internes-référents dans les services de petite et grande couronne parisienne : on compte sur vous !

Se déplacer pendant le confinement :

Vous êtes autorisés à vous déplacer pour vous rendre sur votre lieu de stage. Pour justifier votre déplacement, munissez-vous impérativement de :
  • L'attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie : disponible ici
  • L'attestation de déplacement de votre lieu de stage, qui justifie que votre déplacement est indispensable à l'exercice de vos fonctions. Demandez-la à votre hôpital (chef de service ou direction) ou à votre maître de stage.
  • Votre carte CPF si vous en avez une, votre fiche de paye de l'hôpital/AP-HP à défaut

Masques chirurgicaux en ville :

Les stocks fournis aux pharmacies de ville pour les professionnels de santé ambulatoires sont malheureusement insuffisants. Des matériels de protection sont donc fournis par les DMG aux internes en stage ambulatoire, toutes les 2 semaines. Vos DMG respectifs vous ont normalement transmis les informations à ce sujet par mail, dans le cas contraire n'hésitez pas à les contacter.

Garde de vos enfants :

Malgré la fermeture des écoles décidées par le gouvernement, les enfants des professionnels de santé continuent à être accueillis dans leurs écoles via un système de garde/mutualisation des établissements. Pour cela, contactez l'établissement habituel de votre enfant. Votre carte CPF ou votre fiche de paye pourra être demandée pour prouver votre statut d'interne.
De plus, les crèches hospitalières restent ouvertes, donc contactez celle de votre hôpital si vous êtes en stage hospitalier.
Pour les internes qui n'ont habituellement pas de crèche ou de système de garde, vous pouvez faire une demande d'accueil de vos enfants sur le portail dédié de la CAF (cliquez ici).
Par ailleurs, une site d'entraide a été mis en ligne : http://enpremiereligne.fr/

Si vous êtes à risque de développer une forme grave (femme enceinte, maladie chronique à risque…) :

Vous trouverez ici les recommandations de la Société Française de Médecine du Travail.

Selon l'Assurance Maladie, les personnels de soins jugés à risque de développer une forme sévère liée au Covid-19 sont : femmes enceintes, maladie respiratoire chronique (asthme, BPCO), mucoviscidose, diabète, insuffisance cardiaque, antécédent d'AVC, HTA, insuffisance rénale chronique dialysée, immunodépression (cancer, immunosuppresseur, VIH), cirrhose, obésité IMC>40.

Pour ces personnes "à risque" :

- Prenez RDV avec la médecine du travail de votre lieu de stage afin d'être ré-affecté dans un service non à risque ou organisez votre ré-affectation avec votre chef de service ;

- Si aucune ré-affectation n'est possible immédiatement, vous pouvez déclarer en ligne votre arrêt de travail sur Ameli : http://declare.ameli.fr/

Dépistage des internes suspects de covid-19+ :

Si vous êtes en stage hospitalier, renseignez-vous sur les modalités de dépistage mis en place dans votre hôpital.

Si vous êtes en stage ambulatoire ou si rien n'est proposé par votre hôpital, vous pouvez vous rendre au centre de dépistage dédié mis en place à l'Hôtel-Dieu. Infos et prise de RDV ici : http://www.srp-img.com/wp-content/uploads/2020/03/Dépistage-des-soignants-extra.pdf

En cas de dépistage positif, vous devez être mis en arrêt maladie et déclarer votre infection au covid-19 comme une maladie professionnelle. Pour vous aider dans vos démarches, nous vous recommandons de contacter les internes de médecine du travail d'Île-de-France : infomdtparis@gmail.com

Annulation des soirées de formation du SRP-IMG :

Les soirées de formation du SRP-IMG sont annulées/reportées jusqu'à nouvel ordre.

Votre vécu de la situation :

Nous sommes bien conscients de l’impact psychologique de la période actuelle. Elle peut être source d’anxiété, d’inquiétudes, de mal-être. Nos co-internes de psychiatrie de SOS-SIHP se mobilisent pour être à votre écoute, contactez-les sans hésiter : sossihp@gmail.com (écrire dans le mail votre numéro de téléphone et vous serez rappelés dans les 24h).

En cas d'épuisement ou de risque d'épuisement professionnel :

Contactez-nous à secretaire@srp-img.com
Il est évident que nous allons tous connaître une augmentation de notre temps de travail et faire face à beaucoup de fatigue. Il est primordial que cette charge de travail soit répartie sur l'ensemble des équipes médicales, internes ET séniors.
Nous vous rappelons que les assignations et réquisitions sont interdites sur les repos de sécurité.
En cas de dysfonctionnements qui mettent à mal vos conditions de travail au-delà du raisonnable, contactez-nous : secretaire@srp-img.com
En cas d'épuisement lié à votre travail ou à des symptômes infectieux, consultez impérativement votre médecin traitant pour discuter d'un arrêt de travail.

 

Bon courage à tous et merci !

Choix de stage – Hiver 2019

Pour le semestre d'hiver 2019, les listes des postes et les ordres de passages pour les choix hospitaliers ont été publiés.

  • Les postes ouverts aux choix et disponibles en temps réel sont publiés sur ici :

http://ars-iledefrance.fr/asclepios_199/php/pr_int.php

Cliquez sur votre promotion (phase socle/phase d'approfondissement et ancien régime), puis "Médecine générale", puis "Voir" afin de faire apparaître l'ensemble des postes disponibles.

  • Les ordres de passages par promotion (phase socle/phase d'approfondissement et ancien régime) sont disponibles ici :

http://ars-iledefrance.fr/asclepios_199/php/op_int.php

 

Lieu des choix

Les choix de stage hospitaliers se déroulent dans les locaux de l'ARS (Nord de Paris) :

ARS Ile-de-France
Salle Equinoxe (rez-de chaussée, accès à droite de l'entrée principale face au canal de l'Ourcq)
35 rue de la Gare
75019 Paris

Métro/RER Rosa Parks, Porte de la Villette

Procuration

Vous pouvez vous faire représenter par la personne de votre choix, pour cela remplissez le modèle de procuration. La personne qui vous représente devra présenter sa pièce d'identité, ainsi que la copie de votre carte d'étudiant ou de votre pièce d'identité.

Venez nous voir !

Le SRP-IMG tiendra sa traditionnelle permanence lors des choix de stage. N'hésitez pas à venir nous voir en cas de questions sur votre choix ou sur l'internat de façon générale, ou si vous avez besoin de conseils.

Vous pourrez également récupérer votre welcome pack une fois que vous aurez (ré)adhéré au SRP !

 

La prise de fonction pour le semestre d'hiver est fixée au lundi 4 novembre 2019.

Soirée d’information sur les DESC

La dernière édition de la soirée d'information sur les DESC aura lieu le mercredi 30 mai à l'Hôtel-Dieu.

Les DESC n'étant plus accessibles aux internes actuellement en phase socle, la soirée est réservée aux internes ancien régime en TCEM 2. Il s'agit de la dernière promotion ayant accès aux DESC, cette soirée est donc la dernière qui sera organisée sur le sujet par le SRP-IMG.

La soirée aura lieu dans 2 amphithéâtres de l'Hôtel-Dieu, avec des présentations différentes : il faudra donc choisir l'amphithéâtre qui vous intéresse le plus.

Le programme et nos intervenants sont les suivants :

AMPHI DUPUYTREN : (à gauche après l'entrée principale)

  • Addictologie : Dr Geneviève Lafaye (PH, Paul Brousse)
  • Médecine légale : Dr Nicolas Soussy (CCA, Hôtel-Dieu)
  • Médecine vasculaire : Stéphanie Tapiero et Marc Bernasconi (internes référents du DESC)
  • Médecine d'urgence : Marie Baron, (interne référente du DESC)

AMPHI LAPERSONNE : (à droite après l'entrée principale)

  • Maladies Infectieuses et Tropicales : Pr Eric Caumes (coordonnateur, Pitié Salpêtrière)
  • Soins palliatifs et douleur : Pr Marcel-Louis Viallard (PA, Necker)
  • Gériatrie : Pr Pautas (coordonateur, Charles Foix) et Pr Jacques Boddaert (coordonnateur, Pitié Salpêtrière), Margaux Baque (référente des internes du DESC)
  • Nutrition : Pr Jean-Claude Melchior (coordonnateur, Raymond Poincaré)

Les DESC de cancérologie/réseaux, médecine du sport, allergologie et fœtopathologie ne seront pas présentés car en réalité inaccessibles pour les internes de médecine générale d'Île-de-France.

Vous pourrez poser vos questions à l’issue des présentations et rencontrer les intervenants en toute convivialité à l’extérieur de l’amphi.

Soirée gratuite avec repas fourni, inscription obligatoire via le lien suivant : https://goo.gl/forms/P4Aq8Dqqnsd974om1

Soirée réservée aux adhérents du SRP-IMG à jour de cotisation 2017-2018.

Nous vous attendons nombreux !

Nouveauté 2018 : Obligation de cotiser à la CARMF pour les remplaçants non thésés

Depuis le 1er janvier 2018, les internes effectuant des remplacements en libéral sont dans l'obligation de cotiser à la CARMF (Caisse Autonome de Retraite des Médecins libéraux de France). Ainsi, le montant des cotisations s'élève dorénavant à environ 4.200 € la première année de remplacement (environ 1.100 € de cotisation URSSAF et 3.133 € de cotisation CARMF) ! Le SRP-IMG met en garde les internes qui souhaiteraient débuter une activité de remplacement en 2018.

 

Mise à jour Mai 2018 : après négociations entre nos représentants nationaux, les instances ministérielles et la CARMF, il a été décidé que l'affiliation à la CARMF ne concernera pas les remplaçants non thésés pour l'année 2018. Vous ne devez donc pas payer les cotisations réclamées par la CARMF. Pour 2019, des discussions sont en cours pour fixer les nouvelles modalités d'affiliation, pour notamment permettre à certains remplaçants non thésés de pouvoir cotiser si besoin.

Participez dès maintenant à la réflexion autour des cotisations CARMF pour l'année 2019 en remplissant le sondage diffusé par l'ISNI (InterSyndicale Nationale des Internes), qui nous représente à l'échelle nationale : cliquez ici pour accéder au sondage !

 

Pour information, nous vous laissons ci-dessous ce que nous vous avions partagé au sujet de la CARMF :

Qu’est-ce que la CARMF ?

La Caisse d’Allocation de Retraite des Médecins (libéraux) de France.

Qu’en était-il avant ?

Nous étions affiliés à la CARMF dès que nous avions un exercice libéral après notre thèse et à la fin de l’internat (l’un et l’autre).

Que s’est-il passé ?

Au mois de novembre 2017, lors du dernier passage du Projet de Loi de Finance de la Sécurité Sociale (PLFSS), un amendement a été introduit par le gouvernement sur proposition de la DSS (Direction de la Sécurité Sociale) sans aucune concertation ni information.
Un article a été créé pour rendre obligatoire l’affiliation aux régimes d’assurance vieillesse pour les médecins remplaçants non thésés (les internes).

Quelle est la date d’application ?

Le 1er janvier 2018.

Peut-on modifier la loi ?

Non.

Pour qui s’adresse cette mesure ?

Tous les internes et jeunes médecins qui font ou ont fait des remplacements en libéral sur une période commençant au 1er janvier 2018.

Que vous commenciez votre activité ou que vous l’ayez déjà commencée avant, vous êtes éligible.

Cette mesure est-elle rétroactive ?

Non, toutes les activités libérales avant le 1er janvier 2018 n’ouvrent pas à cotisation. Vous ne devez donc pas payer pour 2017, 2016...

Si je ne paye pas en 2018, pourra-t-on me demander de payer plus tard ?

Oui et avec des pénalités.

Quel est le montant des cotisations CARMF ?

Les deux premières années d’affiliation, les cotisations CARMF sont perçues via des montants forfaitaires (comme pour l'URSSAF). Un rattrapage ou une régularisation arrive à partir de la 3èmeannée.

La cotisation de la CARMF est divisée en plusieurs modules :

-       Le régime de Base : 762 € la première année, 752 € la seconde,

-       Le régime Complémentaire : exempté les deux premières années si l’assuré à moins de 40 ans,

-       L’Allocation Supplémentaire Vieillesse (ASV) dont les deux tiers sont pris en charge par la caisse d’assurance maladie : 1 659 € (forfaitaire) + 81 € (d’ajustement),

-       L’invalidité décès : 631 €.

Total : 3 133 € la première année, 3 123 € la seconde

Comment mes cotisations vont être recalculées ?

Elles seront recalculées à partir de la troisième année : la CARMF vous demandera de compenser si vous devez payer plus ou vous remboursera si vous avez trop payé.

Si nous reprenons la décomposition de la cotisation CARMF nous obtenons :

-       Le régime de Base : jusqu’à 39 732 € : 8,23% ; pour les sommes au-dessus 1,87 % (plafond à 6 985 €),

-       Le régime Complémentaire : à partir de la 3ème année (pas de cotisation pour les deux premières années si âge inférieur à 40 ans) : 9,8 % (cotisation maximale 13 628 €),

-       L’Allocation Supplémentaire Vieillesse (ASV) :

o   Forfaitaire : 1 659 € si exercice en secteur 1 ; le remplacement est un secteur 1

o   Proportionnelle – Ajustement : 1,0667 % (maximum 2 119 €)

-       L’invalidité décès

o   Si revenu inférieur à 39 732 € : 631 €

o   Si entre 39 732 € et 119 196 € : 738 €

o   Si > 119 196€ : 863 €

Comment procéder à l'affiliation ?

Normalement, tout médecin thésé (donc inscrit au tableau de l'ordre) et ayant une activité libérale se déclare à la CARMF par un formulaire papier. Les structures nationales (dont l'ISNI à laquelle nous adhérons) sont en train de discuter avec la CARMF pour étudier les conséquences de cette nouvelle mesure.

Y a-t-il un moyen légal d'échapper à cette cotisation ?

PEUT-ETRE.

Pour le moment, concernant ceux qui ont démarré leur activité après le 01/01/2018, on envisage plusieurs possibilités :

1/ Si vous ne payez pas la CET (Contribution Économique Territoriale) et votre revenu libéral net (votre BNC moins les charges) année-2 (donc 2016) est < 12 500 € alors il serait possible d'échapper complètement à la CARMF pour cette année 2018 (mais l'année prochaine non...)

CETTE HYPOTHÈSE EST EN COURS DE VÉRIFICATION. CE N'EST PAS ACQUIS !

1 bis/ Vous fermez en urgence votre activité avant le 31 mars, vous ne serez pas affilié à la CARMF
Mais ça implique de ne plus pouvoir ré-ouvrir d'activité libérale avant 2 ans...

Pour ceux qui ont démarré leur activité avant le 01/01/2018 (donc en 2017, ou 2016...) :

2/ Votre revenu libéral net année-2 (donc 2016) est < à 12 500 € alors vous pouvez demander à ne pas payer l'ASV pour 2018

Ce qui permet d'économiser 1659 € + 81 €.

 

Nos représentants nationaux étudient avec la CARMF et les Associations de Gestion Agréées (AGA) ces différentes possibilités. La première possibilité (en cas d'exonération de la CET), si elle est confirmée, permettrait d'épargner ceux qui démarrent leur activité cette année. Par ailleurs, ils discutent avec les représentants de l'assurance maladie pour une éventuelle prise en charge des cotisations.

Nous vous tiendrons informés dès que nous aurons de plus amples informations.

Pour toute question, vous pouvez nous contacter à secretaire@srp-img.com