Réunion d’accueil et de rentrée – néo internes d’IdF promo ECN 2017

 

Tu viens de choisir de faire ton internat à Paris ?

Félicitations !

 

Pour tout savoir sur ce qui t'attend pendant ces 3 ans, réforme du 3ème cycle, maquettes, FST..., rencontrer les personnalités qui vont t'accompagner pendant ton curusus (doyens, coordonnateurs, AP-HP...) et partager un moment convivial avec tes futurs cointernes de toutes les spécialités,

nous t'invitons à la Soirée d'accueil de la nouvelle promo d'internes 2017, organisée conjointement par les 2 syndicats représentatifs exclusivement pour les internes d'Ile de France, le SRP-IMG (nous ^^) et le SIHP (syndicat des internes des spé autres que MG) !

Ce sera le 28 septembre 2017 à 19h30, à la faculté de la Pitié Salpêtrière, 91-103 boulevard de l'hôpital 75013 Paris.

Inscrivez-vous ici : événement Facebook

Nous vous attendons nombreux !

A très vite 😉

 

Et pour toute question : secretaire@srp-img.com

Adhésion 2017-2018

Les adhésions 2017-2018 sont ouvertes.

Pour les nouveaux arrivants, l'adhésion est possible dès maintenant en cliquant ici

Pour les adhérents actuels, votre adhésion est valable jusqu'à la fin du semestre d'été 2017 mais vous pouvez réadhérer dès maintenant, vos informations sont conservées, cela vous prendra moins de 2 minutes. Pour cela rendez-vous dans votre espace adhérent (si vous ne vous souvenez pas de votre nom d'utilisateur, mettre votre adresse mail à la place), mettez éventuellement à jour vos informations (en bas), validez, puis vous trouverez en haut de page le bouton pour réadhérer.
Réadhérez dès maintenant pour bénéficier des nouveautés de la rentrée !

A bientôt !

L'équipe du SRP-IMG

Réforme de 3ème cycle

RÉFORME DU 3ème CYCLE – GÉNÉRALITÉS

(MAJ 24/08/2017)

Grande nouveauté de la rentrée 2017, la Réforme du 3ème cycle soulève beaucoup d’interrogations chez les actuels et futurs internes.

Pas d’angoisse ! Nous allons ici vous expliquer ce qui va changer pour les promos ECN 2017 et suivantes concernant le DES de Médecine Générale et ce que deviennent les anciens DESC qui étaient ouverts aux médecins généralistes.

 

1- CE QUI NE CHANGE PAS :

Le DES de Médecine Générale est maintenu à 3 ans pour le moment.

- Les modalités d’accès à l’ECN sont inchangées (présentation à l’examen maximum 2 fois dont 1 possible pendant la 1ère année d’internat).

- Le droit au remords est toujours possible et dans les mêmes conditions qu’avant (maximum au bout de la 2ème année d’internat).

- La soutenance de la thèse se fait toujours dans un délai de maximum 2 fois la durée du DES, donc pour la MG cela correspond à maximum 6 ans après passage de l’ECN ayant classé l’interne dans sa spécialité définitive.

- Le CESP est toujours accessibles dans les mêmes conditions qu’auparavant.

- Le tutorat personnalisé pour chaque interne.

 

2- LA NOUVELLE MAQUETTE DU D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE :

Les 3 ans de l’internat se découpent dorénavant en plusieurs phases évolutives :

- 1ère année = PHASE SOCLE : 2 semestres donc 1 stage aux Urgences adultes et 1 stage chez le praticien (niveau 1 ambulatoire).

- 2ème et 3ème année = PHASE D’APPROFONDISSEMENT : 4 semestres donc 1 stage en Médecine adulte polyvalente (gériatrie, médecine interne, médecine polyvalente, pneumologie, endocrinologie, etc…), 1  stage Femme ambulatoire (praticien ayant une grosse activité de gynéco et/ou PMI) ou hospitalier, 1 stage Enfant ambulatoire (praticien ayant une grosse activité de pédiatrie et/ou PMI) ou hospitalier (pédiatrie générale ou urgences pédiatriques) et 1 SASPAS (= Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé).

=> Disparition de l’obligation du CHU.

=> 50% des stages seront à terme faits en ambulatoire. Si initialement la faculté a des difficultés à appliquer cette réforme dans sa totalité (nombre de terrains de stages ambulatoires encore insuffisants par rapport au nombre d’étudiants de phase socle), une certaine flexibilité selon les capacités de formation régionales devrait autoriser à réaliser un stage de médecine polyvalente en phase socle au lieu du stage ambulatoire, qui sera lui reporté au 3ème semestre.

La réforme devrait être pleinement applicable telle quelle en Ile-de-France en 2018-2020 selon les estimations.

 

Côté formation théorique :

- Un contrat de formation sera établi en fin de 1ère année entre l’étudiant, le Département de MG de sa fac et son doyen. Ce contrat définira l’ensemble des connaissances et des compétences à acquérir (objectifs pédagogiques) et le parcours de formation suivi (+/- évolutif selon la/les Formations Spécialisées Transversales éventuellement choisies).

- Entre chaque phase il y aura une évaluation (modalité restant à définir) pour valider le passage dans la phase suivante et faire le point sur les acquis.

 

3- DISPARITION DES D.E.S.C. / CRÉATION DES FST :

Les DESC vont tous disparaître. Ils seront transformés soit en DES soit en Formations Spécialisées Transversales (FST).

=> Les nouveaux DES (auparavant DESC qui étaient accessibles aux MG) sont :

- Médecine d’urgence (4 ans) => maquette ici.

- Gériatrie (4 ans) => maquette ici.

- Nutrition (rattachée au DES d’Endocrinologie-Diabétologie) (4 ans)

- Maladies infectieuses et tropicales (5 ans)

- Allergologie et immunologie clinique (4 ans)

- Médecine légale et expertises médicales (4 ans)

- Médecine vasculaire (4 ans).

Ils seront dorénavant accessibles par ordre de classement ECN.

Cohabiteront donc pendant encore 3 ans les promos des DES et DESC de même spécialité, pour ensuite laisser uniquement place aux nouveaux DES.

 

=> Les nouvelles Formations Spécialisées Transversales (FST) accessibles aux futurs internes de MG pendant leur internat sont :

- Addictologie (maquette ici)

- Douleur (maquette ici)

- Soins palliatifs (maquette ici)

- Médecine du sport (maquette ici)

- Médecine scolaire (maquette ici)

- Médecine légale et Expertises médicales (maquette ici)

Ces FST seront soumises à un numerus clausus (candidature selon des modalités qui restent à définir).

La FST ouvre droit à un exercice complémentaire (surspécialité) au sein de la spécialité suivie.

 

4- DES QUESTIONS EN SUSPEND…

Restent encore à définir les modalités d’accès à un DES après plusieurs années d’exercice dans une autre spécialité (= reconversion), par exemple de la Médecine d’urgence vers la Médecine générale.

A priori, ces reconversions seront soumises également à un numerus clausus actualisé annuellement.

 

 

Références :

- Décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016 relatif à l'organisation du troisième cycle des études de médecine et modifiant le code de l'éducation : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033479390&categorieLien=id

- Arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034419758

- Arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d'études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000034502881

- Site de la Coordination Nationale des Collèges d’Enseignants en Médecine : http://cncem.fr/

Résultats des ECN 2017 : et maintenant ?

keep-calm-and-love-yourself-579
Chers nouveaux Internes,

Tout d'abord, félicitations pour votre fin de deuxième cycle !
Une nouvelle vie s'offre à vous, tant personnelle que professionnelle et vous rejoignez le côté du Badge Rouge, peu importe la spécialité et l'inter-région que vous choisirez, vous serez heureux !

Les résultats sont disponibles ICI : Résultats 2017

Les simulations commenceront le 17 juillet.
Vous devez rapidement vous faire connaître auprès des scolarités de vos facs respectives pour demander une dérogation au redoublement, les commissions se réunissent vers le 24 juillet.

Ensuite, pour ceux qui choisiront la Médecine Générale en Ile de France, vous faites un bon choix !
Le SRP-IMG, le syndicat parisien des Internes de MG, est là pour vous aider dans votre quotidien, que ça soit pour choisir votre fac (Guide des Facs), mieux connaître vos droits ou pour toute autre question.

N'hésitez pas à nous contacter et à venir à notre soirée de présentation, suivie d'un buffet, fin septembre à la Pitié-Salpêtrière !

(restez attentifs à nos événements Faceboook)

 

À VOS AGENDAS (pour les futurs internes de MG à Paris/IdF) :

  • Choix Céline : du 29 août au 19 septembre inclus.
  • Choix de facs (en ligne sur le site http://desmgidf.fr/) entre le 21 et 24/09 (dates à reconfirmer par la Coordination de MG).
  • Publication des affectations dans les facs (par mail) : le 25 ou 26/09.
  • Réunion d'information conjointe SRP-IMG et SIHP, les 2 syndicats d'internes toutes spécialités en IdF : 28/09 (suivie d'un Afterwork).
  • Choix de stage ambulatoire niveau 1 (pour 14 néo-internes) : fin septembre (par retour de mail).
  • Assemblée Générale du SRP-IMG : 1ère semaine d'octobre.
  • Choix de stages hospitaliers (gérés par l'ARS IdF) : 11 au 12 octobre 2017 (TCEM1).
  • Réunion d'accueil de chaque fac : mi-/fin octobre.
  • Début du semestre d'hiver : 2 novembre 2017.

Le SRP-IMG

R3C : Point d’actualité – juin 2017

RÉFORME DU 3ème CYCLE – Point d'actualité

 

Actuellement ont été publiés 2 arrêtés (avril 2017) : l'un portant sur l'organisation générale du 3ème cycle, le 2ème sur la description précise des maquettes et l'organisation pédagogique de chaque DES. (cf ici)

Ne manque plus que l'arrêté sur les maquettes des FST et options et leurs modalités d'accès (à paraître à l'été 2017), et la parution du nouveau statut de "docteur junior" de l'interne en phase 3 (consolidation) au Code de Santé Publique après discussion en Conseil d’État, mais ne concerne pas encore le DES de MG puisqu'il reste actuellement à 3 ans sans phase de consolidation.

 

PRÉPARATION DE LA RENTRÉE 2017 :

Les commissions d'agrément de mai 2017 ont agréé les terrains de stage pour la phase socle en vue des choix de la rentrée 2017.

Les commissions de répartition auront lieu en juillet pour la majorité des spécialités médicales et chirurgicales et en septembre pour la Médecine Générale.

 

Après concertation entre l'ARS, les doyens et coordonnateurs de spécialités, et les 2 syndicats d'internes d'Ile-de-France (SRP-IMG et SIHP), il a été établi que, pour les choix d'octobre 2017 (semestre d'hiver 2017-2018) :

  • les internes de phase socle, nouveaux entrants dans les DES, choisiront après les internes en TCEM2 et TCEM3, parmi les services agréés "phase socle" et sur des postes fléchés (aux Urgences adultes, en Médecine aiguë polyvalente et chez le Praticien ambulatoire).
  • les internes de Médecine Générale choisiront à part des autres spécialités médicales compte tenu de l'effectif des promotions de MG sur l'Ile-de-France, comme cela se fait actuellement.
  • Concernant le stage ambulatoire de niveau 1, comme le prévoit les différents arrêtés, il sera accessible aux internes dès le 1er semestre. CEPENDANT, compte tenu du nombre insuffisant de terrains de stage ambulatoire de niveau 1 cette année, seulement 2 internes de 1er semestre par faculté francilienne (donc 14 au total) pourront accéder à ce stage dès le 1er semestre. Les néo-TCEM1 en MG sur Paris/Ile-de-France recevront à ce sujet un mail juste après leur affectation dans les 7 facs de la région.

 

À VOS AGENDAS (pour les futurs internes de MG à Paris/IdF) :

  • Choix Céline : du 29 août au 20 septembre inclus.
  • Choix de facs (en ligne sur le site http://desmgidf.fr/) : entre le 01 et 24/09 (lien ici).
  • Publication des affectations dans les facs (par mail) : le 28/09.
  • Réunion d'information conjointe SRP-IMG et SIHP, les 2 syndicats d'internes toutes spécialités en IdF : 28/09 (suivie d'un Afterwork !).
  • Choix de stage ambulatoire niveau 1 (pour 14 néo-internes) : fin septembre (par retour de mail).
  • Assemblée Générale du SRP-IMG : 1ère semaine d'octobre.
  • Choix de stages hospitaliers (gérés par l'ARS IdF) : début/mi-octobre 2017.
  • Début du semestre d'hiver : 2 novembre 2017.

5ème Journée Découverte de la Médecine Générale

Le SRP-IMG organise pour la 5ème année consécutive une Journée de Découverte de la Médecine Générale (JDMG) POUR LES EXTERNES, PAR LES INTERNES.

Vous avez envie de voir à quoi ressemble la nouvelle spécialité de Médecine Générale, créée depuis 2004 ? Quelles nouveautés avec la Réforme du 3ème cycle ? Quelles sont les possibilités d’exercice ? Quels DU/formations peut-on faire en étant médecin généraliste de nos jours ? Comment fait-on pour devenir Chef de Clinique ou Professeur Universitaire de Médecine Générale ?

C’est par ici que ça se passe ! Mardi 27 juin de 14h à 18h à l'amphithéâtre Charcot dans l'enceinte de la Pitié-Salpêtrière.

Cette demi-journée était très appréciée les années précédentes, surtout en cette période de choix de future carrière !

C’est gratuit ! Et il n’y aura que des jeunes médecins de moins de 40 ans pour vous montrer le nouveau visage de la Med Gé moderne…

Venez nombreux ! RDV Mardi 27 Juin, à la Pitié !

Adhésion 2016-2017

adhesion3

Les adhésions 2016-2017 sont ouvertes.

Pour les nouveaux arrivants, l'adhésion est possible dès maintenant en cliquant ici

Pour les adhérents actuels, votre adhésion est valable jusqu'à la fin du semestre mais vous pouvez réadhérer dès maintenant, vos informations sont conservées, cela vous prendra moins de 2 minutes. Pour cela rendez-vous dans votre espace adhérent (si vous ne vous souvenez pas de votre nom d'utilisateur, mettre votre adresse mail à la place), mettez éventuellement à jour vos informations (en bas), validez, puis vous trouverez en haut de page le bouton pour réadhérer.
Réadhérez dès maintenant pour bénéficier des nouveautés de la rentrée !

A bientôt !

L'équipe du SRP-IMG

Assemblée Générale Extraordinaire : 13/04/2017 à 19h30 – Hôtel-Dieu

Le SRP-IMG convoque une Assemblée Générale Extraordinaire ce jeudi 13 avril à 19h30 à l'Hôtel-Dieu.
Nous vous informerons, principalement, des avancées de la Réforme du 3ème cycle qui doit être adoptée prochainement, et recueillerons vos avis, vos propositions, etc...

Cette réforme soulève actuellement plusieurs questions, certaines dispositions restant floues, et le calendrier très serré avec les prochaines élections...

À l'issue de cette AGE sera soumis au vote un mouvement de grève, un préavis de grève ayant déjà été déposé par nos co-internes des autres spécialités médicales et chirurgicales représentés par l'ISNI.

C'est pourquoi nous avons besoin qu'un maximum d'internes adhérents et non adhérents soient présents afin d'avoir un avis le plus représentatif possible et de prendre ensemble une décision pour les semaines à venir.

=> RDV à 19h30 en amphi Lapersonne
Hôtel-Dieu
1 Place du parvis Notre Dame
75004 Paris
Métro Cité (ligne 4)

Faites passer l'info, on se retrouve jeudi soir pour parler de tout ça !

Evénement FB : https://www.facebook.com/events/1513337228676477/

Communiqué de Presse : Les Internes de Médecine Générale franciliens répondent à France 2 suite au reportage sur la formation des médecins

Paris, le 11 avril 2017,

Le 20h de France 2 du vendredi 7 avril 2017 présentait un reportage sur les étudiants faisant leurs études de 1er et 2ème cycle de médecine à Cluj en Roumanie, et plus généralement sur les étudiants faisant leurs études de médecine en Europe.

Le problème, c’est que les journalistes ont tout mélangé … !

Le Syndicat Représentatif Parisien des Internes en Médecine Générale (SRP-IMG) se doit de rétablir la vérité face aux approximations rapportées par ce reportage.

1- Ils annoncent « 25% des médecins seraient formés à l’étranger » sauf que le reportage ne concerne que des étudiants de 2ème cycle passant les ECN (Epreuves Classantes Nationales) et réintégrant le cursus des études médicales françaises en 3ème cycle (pour être internes).
Ces chiffres sont FAUX !
France 2 fait l’amalgame entre médecins thésés étrangers (Européens et hors-Europe) venant en France pour exercer dans les déserts médicaux, et les internes non thésés qui intègrent le 3ème cycle à l’issue des ECN.
=> Selon un rapport de la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) publié en mars 2017, 8110 étudiants se sont présentés aux nouvelles iECN 2016 et parmi eux, 335 étudiants issus de facultés européennes, soit 4,1%.
De même en 2015, selon l’étude présentée par ces mêmes journalistes dans le reportage (« Résultats des épreuves classantes nationales (ECN) 2015 ». Damien Jolly et al. Presse Med. 2016; 45: 133–152), on dénombrait 296 étudiants issus de facultés européennes soit 3,3% de la promotion d’alors.
En Ile-de-France, en Médecine Générale, les étudiants issus des facultés européennes représentaient 10% de la promotion des néo-internes de novembre 2016, puisqu’ils ont été affectés préférentiellement dans cette spécialité et cette région. C’est le taux le plus élevé de France d’internes ayant fait leur 2ème cycle dans un autre pays d’Europe. Il n’a jamais été question de 25% d’internes issus de facultés européennes !
=> Ne mélangeons pas tout ! Ces chiffres annoncés par les médias ne font pas la distinction entre internes, médecins ayant soutenu leur doctorat hors de France et médecins ayant étudié dans des pays européens ou hors d’Europe.

2- Il n’a nulle part été fait la différence entre l’origine et le cursus de tous ces étudiants faisant leur 2ème cycle des études médicales hors de France. Or certains sont, comme le reportage le montre, des Français s’étant expatriés quelques années pour contourner le concours sélectif de la 1ère année de médecine, d’autres sont des internes originaires de divers pays d’Europe, maîtrisant plus ou moins la langue française.
=> Toutes ces disparités sont à prendre en compte car les problématiques qui en résultent et les solutions à trouver sont bien différentes.

3- Le reportage stigmatise les internes issus de facultés européennes, en mentionnant que « moins de 10 % d'entre eux atteignaient la moyenne générale de 500 points sur 1000 » aux ECN 2015 selon l’étude citée ci-dessus.
Or ces étudiants « européens » n’ayant pas eu la moyenne représentaient 3% de la totalité de la promo des futurs internes en 2015.
Et à ces mêmes ECN 2015, 19% de la totalité des étudiants (même issus de facultés françaises) ont eu moins de la moyenne aux épreuves, soit plus de 1600 internes, soit presque 1 futur médecin sur 5…
=> Il n’y a donc pas que des internes issus de facultés européennes dans le lot.
Et surtout les ECN ne sont pas un examen discriminant pour déterminer la compétence des futurs médecins formés en France, à l’inverse du Certificat de Compétence Clinique (CCC) que les étudiants se doivent de réussir (dans les facultés françaises uniquement) avant le passage des ECN. Donc ces statistiques sont à interpréter en connaissance du contexte actuel.
=> L’Europe doit réfléchir à la mise en place d’un examen en amont des ECN pour tous les étudiants se présentant à cette épreuve, ainsi qu’un examen de langue française, la médecine étant une profession essentiellement clinique dont l’essence même réside dans le contact avec le patient.

4- Les internes en général sont vus par les médias et les administrations comme des « bouche-trous ». Comme le dit le journaliste de France 2, les internes « européens » vont « combler la pénurie de médecins formés en France ».
Il ne faut pas oublier que cette pénurie est essentiellement due à l’effondrement du numerus clausus de la 1ère année de médecine entre 1977 et 2003 avec jusqu’à 60% d’effectifs en moins entre 1991 et 2000…
=> Pour certains, l’interne qui travaille parfois jusqu’à 60h par semaine voire plus (étude ISNI 2016) est une main d’œuvre facile et peu chère : le Parisien le 27 mars 2017 titre « Villeneuve-la-Garenne : trois repreneurs pour l’hôpital Nord 92 » et dans son article on peut lire « dans ce cas, un rapprochement avec le centre de Gennevilliers serait envisagé, pour employer des internes, moins chers ».
Les internes ne sont pas des pions ! Ce sont des personnels médicaux avec plus de 6 ans d’études derrière eux, qui agissent sous la responsabilité de médecins séniors.

5- Les internes ne sont pas des enfants. Cette méthode qui consiste à exposer par la voie des médias un problème concernant les internes, notamment ceux de Médecine Générale d’Ile-de-France (puisque les premiers concernés ici), sans réponse possible de leur part ni partie du reportage consacrée à l’avis du syndicat représentatif des internes de Médecine Générale d’Ile-de-France (qui avait aidé à gérer le problème en 2016) est simplement infantilisante.

6- Pourquoi faire ressortir aujourd’hui une « affaire » (celle des internes de Juvisy et Villeneuve-St-Georges) vieille de plus d’un an, si ce n’est pour décrédibiliser le statut de l’interne et son engagement professionnel, au moment même où les internes de France annoncent déposer un préavis de grève nationale relatif à la réforme du 3ème cycle ?

La question se pose en tout cas…
Pour le SRP-IMG,

Marie BARON – Présidente, president@srp-img.com, 06 31 56 14 93
Florence PASQUIER – Vice-Présidente chargée de Communication, communication@srp-img.com

CDP au format pdf : CDP20170411