Réforme du 3ème cycle : NOUVELLE MAQUETTE (depuis l’ECN 2017)

RÉFORME DU 3ème CYCLE – GÉNÉRALITÉS

(Mise à jour mai 2019)

Grande nouveauté depuis la rentrée 2017, la Réforme du 3ème cycle soulève beaucoup d’interrogations chez les actuels et futurs internes.

Pas d’angoisse ! Nous allons ici vous expliquer ce qui a changé pour les promos ECN 2017 et suivantes concernant le DES de Médecine Générale et ce que deviennent les anciens DESC qui étaient ouverts aux médecins généralistes.

 

1- CE QUI NE CHANGE PAS :

- Le DES de Médecine Générale est maintenu à 3 ans pour le moment.

- Les modalités d’accès à l’ECN sont inchangées (présentation à l’examen maximum 2 fois dont 1 possible pendant la 1ère année d’internat).

- Le droit au remords est toujours possible et dans les mêmes conditions qu’avant (maximum au bout de la 2ème année d’internat).

- La soutenance de la thèse se fait toujours dans un délai de maximum 2 fois la durée du DES, donc pour la MG cela correspond à maximum 6 ans après passage de l’ECN ayant classé l’interne dans sa spécialité définitive.

- Le CESP est toujours accessibles dans les mêmes conditions qu’auparavant.

- Le tutorat personnalisé pour chaque interne.

 

2- LA NOUVELLE MAQUETTE DU D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE :

Les 3 ans de l’internat se découpent dorénavant en plusieurs phases évolutives :

- 1ère année = PHASE SOCLE : 2 semestres donc 1 stage aux Urgences adultes et 1 stage chez le praticien (niveau 1 ambulatoire).

- 2ème et 3ème année = PHASE D’APPROFONDISSEMENT : 4 semestres donc 1 stage en Médecine adulte polyvalente (gériatrie, médecine interne, médecine polyvalente, aval des urgences…), 1  stage santé de la Femme ambulatoire (praticien ayant une grosse activité de gynéco et/ou PMI) ou hospitalier, 1 stage santé de l'Enfant ambulatoire (praticien ayant une grosse activité de pédiatrie et/ou PMI) ou hospitalier (pédiatrie générale et/ou urgences pédiatriques) et 1 SASPAS (= Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé).

=> Disparition de l’obligation du CHU.

=> 50% des stages seront à terme faits en ambulatoire. Si initialement la faculté a des difficultés à appliquer cette réforme dans sa totalité (nombre de terrains de stages ambulatoires encore insuffisants par rapport au nombre d’étudiants de phase socle), une dérogation nationale autorise à réaliser un stage de médecine polyvalente en phase socle au lieu du stage ambulatoire, qui sera lui reporté au 3ème semestre.

La réforme devrait être pleinement applicable telle quelle en Ile-de-France en 2020-2021 selon les estimations.

 

Côté formation théorique :

- Un contrat de formation sera établi en fin de 1ère année entre l’étudiant, le Département de MG de sa fac et son doyen. Ce contrat définira l’ensemble des connaissances et des compétences à acquérir (objectifs pédagogiques) et le parcours de formation suivi (+/- évolutif selon la/les Formations Spécialisées Transversales éventuellement choisies).

- Entre chaque phase il y aura une évaluation (sous forme d'entretien) pour valider le passage dans la phase suivante et faire le point sur les acquis.

 

3- DISPARITION DES D.E.S.C. / CRÉATION DES FST :

Les DESC vont tous disparaître. Ils seront transformés soit en DES soit en Formations Spécialisées Transversales (FST).

=> Les nouveaux DES (auparavant DESC qui étaient accessibles aux MG) sont :

- Médecine d’urgence (4 ans) => maquette ici.

- Gériatrie (4 ans) => maquette ici.

- Nutrition (rattachée au DES d’Endocrinologie-Diabétologie) (4 ans)

- Maladies infectieuses et tropicales (5 ans)

- Allergologie et immunologie clinique (4 ans)

- Médecine légale et expertises médicales (4 ans)

- Médecine vasculaire (4 ans).

Ils seront dorénavant accessibles par ordre de classement ECN.

Cohabiteront donc pendant encore 3 ans les promos des DES et DESC de même spécialité, pour ensuite laisser uniquement place aux nouveaux DES.

 

=> Les nouvelles Formations Spécialisées Transversales (FST)  conseillées aux futurs internes de MG pendant leur internat sont :

- Addictologie (maquette ici)

- Douleur (maquette ici)

- Soins palliatifs (maquette ici)

- Médecine du sport (maquette ici)

- Médecine scolaire (maquette ici)

- Préjudice corporel et Expertise médicale (maquette ici)

Ces FST seront soumises à un numerus clausus (sélection sur candidature). Elles rajoutent un an de formation pour les internes de MG.

La FST ouvre droit à un exercice complémentaire (surspécialité) au sein de la spécialité suivie, mais n'ouvre en théorie pas droit à une exercice exclusif (vous continuerez à être avant tout des médecins généralistes, faisant du soin ambulatoire de premier recours).

 

4- DES QUESTIONS EN SUSPEND…

Restent encore à définir les modalités d’accès à un second DES après plusieurs années d’exercice dans une autre spécialité (= reconversion), par exemple de la Médecine d’urgence vers la Médecine générale.

A priori, ces reconversions seront soumises également à un numerus clausus actualisé annuellement.

Les FST seront également accessibles en formation continue, c'est-à-dire après avoir terminé son internat, cependant les modalités d'accès ne sont là aussi pas encore définies.

 

 

Références :

- Décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016 relatif à l'organisation du troisième cycle des études de médecine et modifiant le code de l'éducation : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033479390&categorieLien=id

- Arrêté du 12 avril 2017 portant organisation du troisième cycle des études de médecine : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034419758

- Arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d'études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000034502881

- Site de la Coordination Nationale des Collèges d’Enseignants en Médecine : http://cncem.fr/

Les commentaires sont fermés