Néo-internes : les infos sur l’internat de médecine générale en Île-de-France – 2023

→  Cet article s'adresse aux externes qui ont passé les ECN en juin 2023 et qui deviendront internes en novembre 2023.
→  Il présente l'internat de Médecine générale, pour la subdivision Île-de-France.
→  Pour les autres spécialités en IdF, vous pouvez lire cet article du SIHP.
→  Pour la médecine générale dans les autres régions, rapprochez-vous du syndicat local.

Et voilà, les ECN sont terminées ! 🥳
Félicitations pour toutes ces années de travail ! 👏
C'est un soulagement mais aussi beaucoup de questionnements sur l'après qui surgissent...

Cet article reprend toutes les informations et dates que tu dois connaitre pour débuter sereinement cette nouvelle étape de ta vie. Il se conclue par une liste de questions courantes que nous t'invitons à lire pour devenir incollable sur l'internat de Médecine Générale à Paris ! Bien sûr, nous restons disponibles si tu as encore des questions : tu trouveras nos contact en bas de page.

Bienvenue dans notre grande famille : celle de la meilleure spécialité dans la meilleure région ❤️

Recevoir les infos par mail cet été

✉️ La mailing list pour recevoir toutes les infos durant l'été et à la rentrée

On a créé une newsletter spéciale pour te tenir informé·e de toutes les infos sur la rentrée !

Inscris toi simplement en cliquant ici et renseigne ton nom, prénom et adresse mail. Tu recevras quelques mails entre juillet et novembre 2023.

Les événements d'accueil des nouveaux internes

📅 Planning 2023 des événements d'accueil des nouveaux internes

Envie de nous rencontrer pour nous poser tes questions ? 

Pizza gratuites et questions à volonté le 23 juillet 🍕

Viens nous poser toutes les questions que te passent par la tête sur l’internat de Médecine Générale à Paris ! On te paye les pizzas 🥰.

📅 Dimanche 23 juillet

🕘 de 12h30 à 16h

📍 à notre local dans le 14ème : 96 rue Didot – 75014 Paris. Accessible par le métro 13 et le tramway 3a.

👍 Aucune inscription requise !

🔗 Evénement Facebook : clique ici !

La Journée Découverte de la Médecine Générale (JDMG) - Édition 2023

Tous les ans, le SRP-IMG organise une journée qui présente l’internat de Médecine Générale. C’est l’occasion d’avoir un maximum d’informations sur l’internat de MG et les réponses à toutes tes questions. L’événement s’adresse tout autant à ceux qui ne sont pas sûrs de la spécialité qu’ils vont choisir et à ceux qui savent déjà qu’ils vont prendre la Médecine Générale.

Cette année, cette journée a eu lieu :

📅 le jeudi 29 juin 2023

🕘 de 13h30 à 17h30

📍 à la Faculté Cochin, amphithéâtre Luton (24 Rue du Faubourg Saint-Jacques).

👍 Aucune inscription requise !

🔗 Evénement Facebook : clique ici !

Programme : 

Diaporamas des présentations : (en cours d’ajout)

  • L’installation, par le Dr Clément Pradalier
  • Le salariat
  • La carrière universitaire 
La Journée d’accueil des nouveaux internes de MG en IdF - Édition 2023

Pour aborder sereinement ta rentrée, le SRP-IMG te convie à sa traditionnelle journée d’accueil de pré-rentrée. Cet événement est ouvert à l’ensemble des néo internes de médecine générale en Île-de-France, que tu sois adhérent ou non au SRP-IMG. Pour les néo internes des autres spécialités franciliennes, la journée d’accueil est organisée par le SIHP le vendredi 27 octobre.

Cette année, notre journée d’accueil a lieu :

📅 le vendredi 29 septembre 2023

🕘 de 14h00 à 18h30

📍 dans l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Amphithéâtre Stomato (pour savoir comment trouver l’amphi, voir notre article ici)

👍 Aucune inscription requise pour l’après midi !

🍹 Après les présentations en amphi, rendez-vous dans un bar pour discuter de manière plus informelle (inscris toi ici)

🔗 Evénement Facebook : clique ici 

Cette après-midi te permettra de :

🔸 Rencontrer les internes de ta promotion (au-delà de ta seule faculté d’affectation)

🔸 Rencontrer tous les interlocuteurs qui te seront utiles lors de ton internat en Île-de-France : le Bureau des internes de l’APHP (BDI), l’ARS Île-de-France, la coordination du DES de médecine générale, le Conseil de l’Ordre, l’URPS

🔸 Recevoir plein de conseils sur l’internat

🔸 Comprendre le statut d’interne, la réglementation de ton temps de travail et les points de vigilance à avoir au cours de ton internat

Et parce que le SRP-IMG chouchoute ses adhérent·e·s, chaque nouvel·le adhérent·e du SRP-IMG pourra récupérer un kit de bienvenue contenant notamment une clé USB avec différents documents utiles et de nombreuses petites surprises et différents fascicules permettant de bien débuter son internat.

🌴 Si tu es en vacances à cette date, pas de souci. Tou·te·s les adhérent·e·s pourront venir chercher leur kit de bienvenue avec toutes les infos supplémentaires directement à notre local (96 rue Didot, 75014 Paris) lors de nos permanences dès le mois d’octobre 👌

Pour télécharger les diapos de l’édition 2023, voir notre article ici.

Les dates de la rentrée à ne pas manquer

📅 Planning 2023 de la rentrée universitaire des internes de médecine générale à Paris
Retiens bien ces dates importantes pour ta rentrée :

  • Après la parution des résultats des ECN  le 28 juin , le site du CNG (Celine) te permet de récupérer tes notes, tes copies, et de participer à la simulation. 
  •  Du 29 août au 15 septembre  (selon ton classement) = Procédure des choix de spécialité définitif, sur Céline.
  • Tu recevras directement un mail du Conseil National de l’Ordre des Médecins pour procéder à ton enregistrement au RPPS
  •  Du 1 au 15 septembre  = Une fois ton choix validé sur Céline, il faudra te préinscrire sur le site de la Coordination du DES de MG en IDF https://desmgidf.fr/ puis classer les différentes facultés par ordre de préférence (nous avons des petits guides ici pour t’aider à les classer). L’article officiel sur le choix des facs est disponible ici : Procédure d’affectation DESMGIDF
  •  Du 15 au 21 septembre  = Tu recevras ton affectation dans l’une de ces facs, et tu pourras faire une demande d’échange de faculté (très rarement acceptée) jusqu’au 21 septembre 9h
  •  Du 16 au 24 septembre  = Candidatures pour les colocations APHP (logements à bas prix). Les informations ici : Clique là 👋
  •  Du 21 au 25 septembre  = Tu seras contacté par ta fac d’affectation pour faire ton inscription à la fac (dossier en ligne)
  •  À une date entre le 27 septembre et le 21 octobre  (date dépend de ta fac)= Séminaire d’accueil de la nouvelle promotion, organisé par ta nouvelle faculté. Présence obligatoire. Les détails des dates/heures/lieux pour chaque fac sont dispos ici : Séminaire d’Accueil des UFR.
  •  Jeudi 28 septembre  (sauf pour Sorbonne Paris Nord :  Le 27 septembre ) = Choix des stages ambulatoires. Tu devras te rendre dans ta fac dans tous les cas, peu importe que tu souhaites choisir un stage ambulatoire ou un stage aux urgences. Les facs peuvent accepter les procurations pour les internes absents (modalités précises à voir avec ta fac), mais essaye vraiment d’être là pour cette journée. Quelques jours avant, tu recevras par mail la liste des stages ambulatoires disponibles. Le lieu et l’heure du choix de stage dépendent de ta faculté et sont disponibles ici : Choix de stage.
  •  Vendredi 29 septembre  = Journée d’accueil des néo-internes de MG à Paris, organisée par le SRP-IMG et à ne pas manquer : tout ce qu’il faut savoir sur l’internat de Médecine Générale à Paris avec différents interlocuteurs présents (ARS, APHP, etc.)… prolongée par un échange autour d’un verre ! Événement Facebook ici : inscris-toi pour ne pas manquer les dernières infos mises à jour avec le programme 👋 et pense également à t’inscrire ici pour nous permettre d’organiser au mieux le moment de convivialité du soir 🙂
  •  Le 10 et le 11 octobre  = Si tu n’as pas choisis de stage ambulatoire fin septembre (tu auras donc dit “stages urgences” au choix de stage ambulatoire en amphi), tu devras choisir un stage hospitalier sur le site ou l’application de l’ARS Internes Santé IDF.
  •  Jusqu’au 12 octobre 2023 , inscription au BDI (Bureau des Internes de l’APHP). Pour déposer ton dossier administratif, tu dois te connecter sur le lien disponible en cliquant ici. La première connexion nécessite de t’inscrire sur la plateforme numérique Adullact et de créer un compte utilisateur. Voici les pièces du dossier :
    • Carte nationale d’identité recto-verso (ou de la carte de séjour pour les internes de nationalité étrangère) ;
    • Attestation d’affiliation à la sécurité sociale ou carte vitale ;
    • Carte de mutuelle (en l’absence de mutuelle, des avantages en nature lors des soins seront déduits automatiquement de ton salaire),
    • Relevé d’identité bancaire (RIB), indispensable pour le versement de la rémunération,
    • Inscription à l’Université (peut être transmis ultérieurement dès l’obtention du certificat de scolarité).
    • Le dossier contient notamment un certificat médical à remplir par un médecin hospitalier (travaillant à l’hôpital mais pas forcément à l’APHP) qui ne doit pas être membre de ta famille, ni un médecin du travail.
      L’ensemble de ces documents est indispensable pour recevoir un salaire en novembre.
      Attention : la transmission du dossier doit se faire exclusivement via la plateforme en ligne Adullact. Aucune réception par mail ne sera traitée.
  •  Le 2 novembre  = Premier jour du stage et début de ta nouvelle vie ❤️‍🔥

    ⚠️ Fin septembre, pense à rejoindre deux groupes Facebook : celui de ta promotion (TCEM1 Med G Paris - année) et ton groupe de promotion spécifique à ta faculté.

    Les réponses à toutes tes questions 

    Tu trouveras ici toutes les réponses à tes questions concernant l'internat de médecine générale en Île-de-France !

    La médecine générale est une spécialité très variée et très riche.
    • Patients variés : de la pédiatrie à la gériatrie, de la gynéco à la dermato, nous voyons de tout !
    • Exercice varié : seul ou à plusieurs, en libéral ou en salarié, à l'hôpital et en ville, à l'université, en EHPAD, en crèche, dans une association...
    En médecine générale, on peut presque tout faire ! Il est possible de bâtir l'emploi du temps de sa semaine à sa guise et ainsi de s'épanouir dans son travail en faisant des activités qui nous correspondent et nous plaisent.
    Alors oui, la vie est un peu plus chère en Île-de-France notamment à cause du logement. Toutefois, de nombreux avantages viennent contrebalancer cet inconvénient :
    1. l’offre de formation unique en France avec :
      • un très grand choix de DU/DIU,
      • une offre de stages ambulatoires et hospitaliers très large, permettant de se forger un internat sur des thématiques qui nous correspondent
      • de nombreuses opportunités pour faire des Master 2 ou d'autres cursus universitaires si tu le souhaites
      • Tu pourras dire haut et fort que tu auras été interne des Hôpitaux de Paris à la fin de ton internat !
    2. le très grand réseau de transports en commun qui dessert :
      • quasiment tous les hôpitaux d'Île de France
      • des milliers de lieux culturels à Paris et en dehors, mais aussi des randonnées, des forêts...
      • les gares parisiennes, rendant accessibles tout le reste de la France et des villes européennes en quelques heures,
      • ou encore les aéroports internationaux pour filer au soleil pendant tes vacances facilement.
    3. la possibilité d'avoir une vie culturelle, festive et sociale intense. A toi les pièces de théâtre, les expositions, les concerts, les musées, les monuments... Paris est la meilleure ville de France pour sortir tous les soirs et week-end !
    4. un syndicat incroyable, le SRP-IMG, qui organise plein d'événements et de formations tout au long de l'année !
    Oui ! Après ton internat, tu exerces où tu veux en France.
    • La rémunération d'un interne est complexe : elle est composée d'une part fixe et de tout un tas d'indemnités supplémentaires.
    • Tu trouveras tous les détails sur notre page dédiée, qui est la meilleure source disponible sur le sujet car régulièrement mise à jour.
    • Le salaire fixe de l'interne est d'environ 1700€.
      • Lors du stage d'urgences, les gardes peuvent rapidement le faire atteindre 2500€, voire plus (cela dépend évidement du nombre de gardes que tu fais !).
      • En stage ambulatoire, tu ne fais pas de garde. Cependant, certaines indemnités peuvent dans certains cas amener ton salaire autour des 2000€.
    • La première rémunération :
      • est d'environ 1650€.
      • est versée fin novembre.
      • n'inclue pas les gardes, qui sont toujours payées le mois suivant (une garde réalisée en novembre est payée fin décembre)
      • correspond à 29/30ième du salaire fixe. En effet, le premier jour de novembre étant férié, l'internat commence le 2 novembre. Le premier salaire n'inclut donc pas le 1er Novembre et l'AP-HP enlèvera 1/30ème de ton salaire mensuel.
    • Tous les chiffres présentés plus haut sont en net.
      • net = l'argent que tu reçois sur ton compte bancaire. Il faut ensuite payer des impôts sur ce salaire net.
      • brut = montant plus élevé que ton salaire net car il inclut aussi les cotisations sociales que ton employeur paye pour toi.
    Comme tu le sais surement, une réforme est en cours sur l'internat de médecine générale, avec la volonté de porter le nombre d'années de la maquette de 3 à 4 ans. Cette 4ème année d’internat de médecine générale, adoptée par 49.3 dans une loi en décembre 2022, concerne l’ensemble des internes débutant la première année du D.E.S. de MG à compter de la rentrée universitaire 2023 (novembre 2023).
    • Non. Il n'est pas prévu d'obliger les internes à faire la 4ème année dans une zone de basse densité médicale.
    • Il n'est pas non plus envisagé d'envoyer les internes dans une autre région, ni à des centaines de kilomètres dans le but de lutter contre les "déserts médicaux".
    • Cependant, il y aura des mesures incitatives pour réaliser les stages de 4ème année en zone sous-dense. Dans un discours en juin 2022, l'ancien Ministre de la Santé François Braun déclarait que les internes percevront "une indemnité supplémentaire s’ils choisissent d’effectuer cette quatrième année en zone sous-dense". Selon plusieurs médias, le montant de cette indemnité pourrait être de 400€ par mois.
    • Le texte de la loi de décembre 2022 précise que la 4ème année est "effectuée en priorité dans les zones" caractérisées par une offre de soins insuffisante ou par des difficultés dans l’accès aux soins.
    • L'arrêté d'aout 2023 actant la nouvelle maquette de la Médecine Générale et le déroulement de la 4ème année (sauf la rémunération qui n'est pas détaillée) ne fait aucune mention des zones sous-dense.
    Pour rappel, en Île de France, 96% de la population réside dans des territoires sous-denses (source ARS). Ces zones, parfois appelées "déserts médicaux", sont cartographiées par l'ARS IdF (carte disponible ici) et incluent la quasi totalité de notre région, dont de nombreux arrondissements de Paris.
    Les informations officielles dont nous disposons sur le déroulement de la 4ème année proviennent d'un arrêté publié en août 2023 et qui en dessine les contours.
    • La 4ème année est la phase de consolidation du D.E.S. de MG
    • 2 demi-journées par semaine d’enseignement (une en autonomie, une en supervision), comme pour les 3 années précédentes. Les cours devraient être axés notamment sur les modalités pratiques pour s'installer et exercer.
    • 2 stages d’un semestre
      • en secteur ambulatoire (chez le médecin généraliste)
      • auprès d’un ou plusieurs maitre de stage universitaire agréés
      • “la poursuite du premier stage ambulatoire durant le semestre suivant se fera par reconduction après accord des deux parties. Pour autant, les étudiants doivent pouvoir bénéficier de 2 stages distincts, en cas de stage démarré dans de mauvaises conditions, de mésentente professionnelle, ou d’un projet professionnel nécessitant un autre terrain de stage…”
      • Le stage est effectué dans un lieu comportant nécessairement un médecin thésé. Si celui-ci n’est pas le praticien MSU agréé, il a la charge de la supervision.
      • Débriefing quotidien des patients vus par l’interne.
      • Le stage “permet la réalisation de demi-journées dédiées et adaptées au projet professionnel de l’interne, lui permettant de découvrir d’autres modes d’exercice et de se former à la coordination des parcours de soins. Il s’agit notamment, mais de façon non exclusive :
        • les réseaux de soins (équipes mobiles gériatriques, équipes mobiles de soins palliatifs…),
        • les hôpitaux de proximité,
        • les EHPAD,
        • ou d’autres structures de soins dans lesquelles il pourrait être amené à exercer ou avec lesquelles il pourrait être amené à coordonner le parcours de soins des patients”
      • Le stage “permet au docteur junior de participer à la permanence des soins ambulatoires lorsque son MSU et/ou le médecin thésé en charge de sa supervision y participent également.
      • Par dérogation, dans le cadre de son projet professionnel, indiqué dans son contrat de formation, un étudiant peut demander à accomplir un stage en secteur hospitalier ou en secteur extra-hospitalier, en lien avec son projet professionnel à la place d’un des deux stages en soins ambulatoires de niveau 3. En cas de demande d’un stage hospitalier ou extra-hospitalier, les conditions et modalités d’un tel stage seront validées par le coordonnateur local du DES de médecine générale, la commission locale de coordination de la médecine générale et le directeur de l’Unité de formation et de recherche.
    • La 4ème année concerne l’ensemble des internes débutant la première année du D.E.S. de MG à compter de la rentrée universitaire 2023.
    • Son application s'accompagne d'une modification de la maquette de la 2ème et 3ème année :
      • en deuxième année, un stage de 6 mois couplé gynécologie-pédiatrie
      • en troisième année, un stage libre
    Comme tu le sais surement, une réforme est en cours sur l'internat de médecine générale, avec la volonté de porter le nombre d'années de la maquette de 3 à 4 ans. Cet ajout d'une année supplémentaire s'accompagne de changements dans la maquette :
    • En 2ème année, un stage de 6 mois couplé gynécologie-pédiatrie
    • En 3ème année, un stage libre
    • Pas de modification de la première année (Urgences/Ambulatoire), ni de la médecine polyvalente en 2ème année ou du SASPAS en 3ème année.
    Toutes les informations sur la nouvelle maquette sont sur notre article dédié.
    La nouvelle maquette, à partir de novembre 2023
    • Le D.E.S. de Médecine Générale dure désormais 4 ans (8 semestres).
    • Durant les 4 années, il y a 2 demi-journées de formation par semaine (une demi-journée en supervision et une demi-journée en autonomie).
    • La thèse doit être soutenue avant le début de la phase de consolidation, donc en 3 ans. ⚠️ Cette information n’a pas été mentionnée dans l’arrêté. Elle se base sur une analogie avec les D.E.S. des autres spécialités. Une dérogation pourrait être accordée aux premières promotions touchées par la réforme.
    1ère année = PHASE SOCLE = 2 semestres
    • Urgences adultes
    • Stage ambulatoire de médecine générale de niveau 1
    2ème et 3ème année = PHASE D’APPROFONDISSEMENT = 4 semestres
    • 2ème année :
      • Médecine adulte polyvalente (gériatrie, médecine interne, endocrinologie, aval des urgences…)
      • Stage couplé pédiatrie-gynécologie : hospitalier ou ambulatoire
    •  3ème année :
      • Stage libre : hospitalier ou ambulatoire, de préférence en gériatrie, pédiatrie, psychiatrie, gynécologie, mais possible en dehors de ces thématiques selon le projet professionnel.
      • Stage ambulatoire de médecine générale de niveau 2 : SASPAS (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé).
    4ème année = PHASE DE CONSOLIDATION = 2 semestres
    • Deux stages ambulatoires de médecine générale de niveau 3
      • de préférence sur le même terrain de stage (reconduction du premier stage) mais possibilité de deux stages dans des lieux différents.
      • dérogation possible pour effectuer un de ces deux stages en secteur hospitalier (en lien avec le projet professionnel).
    La maquette entre 2017 et 2022
    • Le DES de Médecine Générale dure 3 ans (6 semestres).
    • La thèse doit être soutenue dans un délai de “maximum 2 fois la durée du DES”, donc maximum 6 ans après le passage de l’ECN ayant classé l’interne dans sa spécialité définitive.
    1ère année = PHASE SOCLE = 2 semestres
    • Urgences adultes
    • Praticien (niveau 1 ambulatoire)
    Les stages ambulatoires doivent tous être pourvus. Il est donc essentiel d’assister au choix de stage ambulatoire de ta faculté, car si tous les stages ambulatoires n’ont pas été pourvus, il faudra que les internes choisissant en fin de classement en prennent un.
    2ème et 3ème année = PHASE D’APPROFONDISSEMENT
    • 2ème année :
      • Médecine adulte polyvalente (gériatrie, médecine interne, médecine polyvalente, endocrinologie, aval des urgences…)
      • Santé de l’Enfant : hospitalier (pédiatrie générale et/ou urgences pédiatriques) ou ambulatoire (praticien ayant une grande activité de pédiatrie et/ou PMI)
    • 3ème année :
      • Santé de la Femme : hospitalier ou ambulatoire (praticien ayant une grande activité de gynécologie et/ou planning familial)
      • SASPAS (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé).
    Les terrains de stages ambulatoires en pédiatrie et gynécologie sont peu nombreux. Ils sont plébiscités et partent rapidement.
    Lors de la première année d'internat, tu devras faire un semestre aux urgences et un semestre en cabinet chez le médecin généraliste. Tu peux choisir de commencer par l'un ou par l'autre.

    Les avis de stage

    Avant de choisir, il vaut mieux se renseigner !
    • Les avis officiels des stages hospitaliers et en cabinet sont disponibles sur le site desmgidf.fr.
    • Il circule également fréquemment des tableurs officieux sur les groupes de promotion sur Facebook avec des avis d'internes sur leur stage.
    • Le SRP organise des permanences où nous pouvons répondre à tes questions concernant les différents stages.
    • Enfin, pour les stages hospitaliers, il est possible de contacter via messenger les internes actuellement dans le stage. La liste des affectation est publique sur le site (et l'application) des choix de stage ARS.

    Les choix de stage

    ⚠️ Les stages ambulatoires sont choisi en fonction de ta faculté, alors que les stages hospitaliers sont choisi avec tous les autres internes de médecine générale d'Île de France.
    La journée de choix de stage ambulatoire est organisée par ta faculté, sa date dépend donc de ta fac. Ta présence est obligatoire (sauf motif impérieux avec procuration), même si tu souhaites un stage aux urgences. Lors de ce choix, les internes de ta fac vont choisir soit "urgences", soit leur stage ambulatoire (habituellement un groupe prédéfini de 2 ou 3 médecins. Ces binomes/trinomes te seront envoyés par ta fac avant les choix).
    Les stages ambulatoires doivent tous être pourvus. Il est donc essentiel d'assister au choix de stage ambulatoire de ta faculté, car si tous les stages ambulatoires n'ont pas été pourvus, il faudra que les internes choisissant en fin de classement en prennent un.
    Les stages hospitaliers sont attribués par l'ARS lors d'un choix sur une plateforme en ligne avec tous les internes : internes.sante-idf.fr. Il faudra se connecter à une certaine date et heure pour choisir le stage. Prépare ton choix en avance car tu n'auras que quelques dizaines de secondes pour choisir sur le site. Si tu as déjà choisi un stage ambulatoire, tu n'auras rien à faire sur ce site web de l'ARS.
    Les choix de stage se déroulent dans un ordre qui prend en compte en premier l'ancienneté (=le nombre de semestre déjà validés) puis le classement ECN. Ainsi, même si tu es arrivé premier aux ECN, tu ne choisiras pas ton stage en premier ! Tu choisiras après les internes qui ont déjà validé un semestre (par exemple redoublement avec un semestre validé et un non-validé).
    La plupart des internes souhaitent commencer par les urgences. Les avantages sont :
    • pas de garde pendant l'été,
    • le planning des urgences est moins chargé l'hiver que l'été, car il y a moins de co-internes en vacances (et certains stages ont davantage d'internes l'hiver que l'été à cause des internes décalés),
    • davantage de vacances d'été chez le praticien.
    Cela conduit à un déséquilibre : les internes les mieux classés choisissent majoritairement les urgences. Ainsi, décider de prendre un stage en cabinet en novembre permet de mieux choisir son stage en cabinet, mais également de mieux choisir son stage d'urgences au semestre suivant.
    Par exemple, imagine que tu choisis en 50ème, et que les 49 avant toi ont pris un stage d'urgences. Tu pourras choisir le meilleur stage de cabinet puisqu'ils sont tous disponibles ! Puis, au semestre suivant, tu seras dans les premiers pour choisir le stage d'urgences.
    Non ! Il n'y a pas de stage périphérique obligatoire en médecine générale en Île-de-France. Si tu le souhaites et que tu es bien classé·e, tu peux faire tous tes stages hospitaliers dans Paris intra-muros. Tu peux faire tous tes stages en CHU à l'AH-PH (ou aucun de tes stages à l'AP-HP si c'est ce que tu préfères !).
    Tu n'as même pas encore commencé ton internat et tu penses déjà aux formations complémentaires ! Voici tout ce que tu dois savoir !
    Les DU et DIU (Diplômes Inter-Universitaires)
    Les DU et DIU sont des formations proposées par les facultés de médecine. Ils se concentrent sur un thème (ex : l’échographie, la contraception, la santé des migrants…). Chaque faculté a ses propres DU, et tu peux t’inscrire à n’importe quelle faculté, il y a donc un choix énorme de sujets ! Tu pourras ainsi accroitre tes connaissances dans les thématiques qui t’intéressent pour orienter ta pratique future.
    • ⚠️ Cependant :
      • Leur planning contraignant n’est pas toujours compatible avec une année d’internat : il faut bien se renseigner avant ! Certains DU imposent des stages obligatoires qu’il peut être difficile de réaliser en tant qu’interne, ou des examens réguliers incompatibles avec ta présence en stage.
      • Le prix est important. Il est variable d’un DU à l’autre : entre quelques centaines et quelques milliers d’euros, et il faut aussi rajouter les frais d’inscription à la faculté du DU (si la fac du DU est différente de ta fac d’internat)
      • Les départements de médecine générale (= nos professeurs à la fac) déconseillent de faire des DU pendant l’internat, par peur que l’interne soit débordé de travail et délaisse ses obligations facultaires ou son stage.
      • Les DU ne permettent pas de devenir spécialiste. Faire un DU d’allergologie ne fait pas de vous un allergologue.
    Les conditions d’accès aux DU/DIU sont faciles. Tu peux les trouver facilement sur les sites web de chaque faculté. Il faut envoyer une lettre de motivation et un chèque d’inscription. 
    • Quelle différence entre DU et DIU ? Le DU est proposé par une seule fac, le DIU est organisé en commun par plusieurs facs.
    Plus d’informations sur notre page dédiée aux DU / DIU.
    Ne sois pas trop gourmands : tu pourras faire autant de DU que tu voudras après l’internat. Certes, tu ne bénéficieras pas de la réduction étudiante sur le prix du DU, mais tu auras également un salaire plus élevé et un emploi du temps plus libre.
    Les FST (Formations Spécialisées Transversales)
    Les FST (Formations Spécialisées Transversales) rajoutent une année d’internat ! Ce sont en effet des formations qui te donnent une expertise en plus. Elles durent 1 année complète, avec 2 stages de 6 mois et des cours spécifiques. Leur coût est uniquement celui de l’inscription à la fac. Elles se font habituellement juste après la dernière année d’internat.
    • Les FST d’intérêt pour les internes de médecine générale sont :
      • Addictologie
      • Douleur
      • Soins palliatifs
      • Médecine du sport
      • Médecine scolaire
      • Préjudice corporel et Expertise médicale
      • Médecine hospitalière polyvalente
    Plus d’informations sur notre page dédiée aux FST.
    Les masters (M2)
    • Le Master est un diplôme de recherche. Différents diplômes sont disponibles, couvrant de nombreux champs de la recherche biomédicale ou en sciences humaines et sociales adaptés à la médecine. Ils requièrent une inscription (payante) à part de l’inscription au 3ème cycle.
    • Certains champs couvrent partiellement ou totalement le champ de recherche en Soins Primaires.
    • Il est très fortement conseillé d’avoir un financement (bourse, année recherche, …) pour pouvoir faire ce type de cursus, ainsi l’inscription à un cursus de recherche requière une grande anticipation et une préparation d’un dossier complet plusieurs mois avant l’inscription.
    • Plus d’informations sur notre page dédiée aux masters.
    Dans tous les cas, sache que tu apprendras déjà plein de choses durant tes années d'internat ! C'est normal d'avoir l'impression de ne pas savoir grand chose avant de commencer l'internat, mais tu vas te sentir à l'aise petit à petit et il vaut mieux attendre un peu avant de se jeter sur des formations complémentaires. Au fil de tes stages, tu vas identifier tes faiblesses et les points sur lesquels tu voudras te perfectionner. Tu vas aussi découvrir ce qui te plait et ce que tu aimerais approfondir !
    Choisir Médecine Générale en Île-de-France, c'est faire partie d'une promotion de plus de 500 internes ! Pour une formation optimale, ceux-ci sont répartis sur 6 facultés :
    • Sorbonne Université - SU - P6 (anciennement UPMC)
    • Université Paris-Cité - UP (née de la fusion de Paris Descartes (P5) et Paris Diderot (P7))
    • Université Paris Saclay - P11 (anciennement Paris Sud, aussi appelée KB)
    • Université Paris-Est Créteil -UPEC - P12
    • Université Sorbonne Paris Nord - Bobigny - P13
    • Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - UVSQ (anciennement Paris Ouest, PO)
    Après le choix de la spécialité de Médecine Générale à Paris avec le CNG, il faudra faire une liste de voeux en classant les 6 facultés. Vous serez affecté à l'une d'entre elles selon votre liste. La procédure d'affectation exacte n'est pas connue mais elle ne dépend pas uniquement de votre classement ECN et prend également en compte d'autres critères ainsi qu'une part de hasard. Pour tout savoir, l'article officiel de la coordination de MG en IDF est disponible en cliquant ici. Le choix de la faculté impacte :
    • Les cours et différents ateliers pratiques lors de tout votre internat
    • La quantité et la modalité des travaux à rendre : traces/RSCA/journal de bord
    • Les stages ambulatoires (= chez le médecin généraliste), qui sont attribués par la faculté et souvent situés autour de celle-ci.
    Le choix de la faculté n’impacte pas :
    • le choix des stages hospitaliers. Ils sont communs à tous les internes et attribués par l'ARS selon le rang à l'ECN et l'ancienneté (nombre de semestres déjà effectués).
    Pour mieux se repérer dans les différences entre les facultés, se reporter à notre Guide des Facs.
    • Une trace est un travail personnel qu'il faut envoyer à la faculté. Cela consiste en un document Word d'environ 2 pages, dont le sujet est au choix de l'interne. Elles prennent généralement la forme d'une situation qui vous a questionné en stage et les réponses que vous avez trouvées, avec quelques sources. Le nombre minimal de traces à rendre par semestre dépend de la faculté.
    • Les RSCA (récits de situations complexes) sont similaires aux traces, mais avec plusieurs questions, et une réflexion sur plusieurs grands axes. Il faut généralement en rendre un par semestre.
    • Parfois les traces sont condensées dans un carnet de situation, un journal de bord (en fonction des facs).
    L'enseignement se base sur 6 compétences à maitriser à la fin de l'internat de médecine générale : Premiers recours, approche globale, prévention, relation de soins, coordination des soins, professionnalisme.
    Non, il n'y a pas de partiel pendant l'internat de médecine générale à Paris ☺️ Pas de QCM à valider comme ça peut être le cas pour d'autres spécialités.

    Cependant, la validation d'un semestre/d'une année est conditionnée à :
    • la présence en stage
    • la participation aux cours obligatoires à la faculté
    • le rendu de toutes les traces/RSCA exigées par la faculté
    Globalement, la quasi-totalité des hôpitaux sont accessibles en transports en commun, dont le réseau est dense et très développé dans la région. Ils se répartissent entre :
    • les hôpitaux universitaires de l'APHP (l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris) qui représentent les CHU d'Ile-de-France,
    • les hôpitaux non-CHU (équivalent aux hôpitaux dits "de périphérie") répartis entre Paris, la proche banlieue et la banlieue plus éloignée.
    Voici un aperçu de la majorité des hôpitaux franciliens pouvant accueillir les internes :
    Hôpitaux de l'AP-HP (CHU)
    Centres hospitaliers non-CHU de Paris et proche banlieue (petite couronne)
    Centres hospitaliers de grande couronne :
    Carte de tous les hôpitaux des différentes subdivisions  : Clique ICI
    Le marché locatif francilien est en tension et la recherche de logement en Île-de-France est souvent un parcours du combattant pour lequel il faut s'y prendre en avance. Le SRP-IMG tente d'y remédier en trouvant des solutions de logements et en développant des partenariats avec des acteurs publics et privés. Tu trouveras toutes les informations pour t'aider à trouver un logement sur notre page dédiée.
    Les syndicats d'internes permettent de représenter, aider, informer et défendre les internes. Les quatre principaux syndicats que tu dois retenir sont :
    • Le SRP-IMG ❤️ Syndicat local, il représente les internes de Médecine Générale d'Île-de-France.
    • Le SIHP : Syndicat local, il représente les internes des autres spécialités d'Île-de-France.
    • L'ISNI : Syndicat national, il représente des internes de toute la France, en Médecine Générale et dans les autres spécialités.
    • L'ISNAR-IMG : Syndicat national, il représente des internes de toute la France, en Médecine Générale.
    Il y a pleiiiin de manières différentes d’aider les internes et d’améliorer nos conditions d’internat, il y a donc de la place pour tout le monde au SRP-IMG !
    Notre syndicat comporte de nombreux pôles :
    • Veille des stages : assure un suivi méticuleux des stages afin d’intervenir en cas de non respect du cadre légal sur le temps de travail ou les conditions de travail.
    • Qualité de vie : fait sortir les adhérents du SRP-IMG de leur quotidien pour améliorer leur bien-être physique et mental, avec des sorties culturelles ou ludiques, des activités sportives, du yoga…
    • Formations : organise régulièrement des soirées de formation pour les adhérents.
    • Social et logement : travaille sur l'accès au logement pour les internes et la parentalité.
    • Evénementiel : afterwork, soirée bar, Gala des internes et Week-End des Internes Parisiens.
    • Communication : anime les réseaux sociaux du SRP-IMG et rédige la Newsletter mensuelle envoyée par mail aux adhérents. Répond aux questions des internes sur les réseaux.
    • Webmaster : gère ce magnifique site web.
    • Représentation nationale : assiste aux assemblées générales de l’ISNI et travaille au national pour améliorer la condition des internes.
    • Pédagogie : évalue les besoins pédagogiques des internes, en partenariat avec les départements de médecine générale, dans le but d’œuvrer à une réelle harmonisation au sein des différentes facultés parisiennes et pour optimiser notre formation au regard de nos réels besoins.
    • Présidence : représente officiellement les internes de MG devant toutes les institutions et porte leur voix. Coordonne tous les pôles du syndicat.
    • 1ère Vice-présidence : Soutient les activités du président.
    • Secrétariat : répond aux sollicitations par mail des adhérents du SRP-IMG et les accompagnent. Rédige les comptes-rendus des conseils d’administration.
    • Trésorerie : gère le budget.
    • Partenariats : assure un lien continu et solide avec les partenaires du SRP-IMG
    Si toi aussi tu voudrais aider les autres internes, n’hésite pas à rejoindre le bureau du SRP-IMG ! L'aventure SRP permet de rencontrer d'autres internes et de nouer des amitiés. Dans notre syndicat, chacun aide à son rythme, selon ses envies et son emploi du temps, et sans la pression d'un engagement immuable. Envoie nous un petit message  ✉️

    Quelques guides publiés par d'autres associations et par l'AP-HP et l'ARS

    Le site web "Futur Interne" par l'ISNI
    • Livret d'Accueil des internes, version novembre 2023, par l'AP-HP : cliquer-ici.
    • Guide Procédure de choix de poste, version 2023, par l'ANEMF : cliquer-ici
    • Guide Futur Interne, version 2023, par l'ISNI : cliquer-ici.
    • Précis à l'usage des futur.es internes de Médecine Générale, version 2023, par l'ISNAR-IMG : cliquer-ici.
    • Guide juridique Le droit des internes, version 2020, par l'ISNI : cliquer-ici.
    • Guide immobilier Prix moyen des loyers, version 2023, par l'ISNI et son partenaire Medemprunt (le SRP n'est pas partenaire de Medemprunt) : cliquer-ici.
    • Guide sur le choix de stage Dématérialisation des Choix des Internes, version 2022, par l'ARS IdF : cliquer-ici.

    📞 Nous contacter
    Facebook (Messenger)  Instagram  

    Mail : secretaire@srp-img.com

    Pour marque-pages : Permaliens.

    Les commentaires sont fermés