F.A.Q : Foires aux questions, réponses aux questions fréquentes

Foires aux Questions (work in progress 🛠️)

A. SRP-IMG

Le SRP-IMG est le syndicat représentatif des internes de médecine générale, qui a pour vocation de défendre vous défendre, vous représenter et vous informer. Il propose aussi des évènements festifs et des formations.
Le SRP-IMG siège à plusieurs commission, notamment celle d’agrément des services et de répartition des postes. Faites nous remonter tout ce qui se passe mal dans votre service lors de la veille des stages pour que nous puissions vous défendre.
Les soirées formations sont des formations proposées par le SRP-IMG sur différents thèmes : remplacement, diabétologie, psychiatrie, installation...
  • Les soirées formations ne sont accessibles qu’aux adhérents.
  • Si vous ne pouvez être présent lors de la soirée, vous pourrez en retrouver les diapositives sur votre espace adhérent
Le SRP-IMG n'est rien sans ses adhérents : afin de pouvoir vous représenter, nous avons besoin de vos voix. Adhérer vous permet également de :
  • Accéder aux soirées formations
  • Avoir des réductions et des avantages lors des évènements festifs (WEI, afterwork…)
  • Des permanences d’aide lors des choix de stage
  • Des avantages avec nos partenaires
L'adhésion coûte 24€ par semestre. Il vaut mieux réaliser l'adhésion par Paypal sur la page correspondante. Si cela ne passe pas, contactez nous afin que l'on voit ce que l'on peut faire, et éventuellement payer par chèque.
Le bureau du SRP-IMG est composé de nombreux membres. Ces membres sont des internes comme vous qui ont pris à vocation de vous aider et vous défendre, selon leur temps.
Si vous souhaitez rejoindre le bureau, ou nous aider, vous êtes les bienvenus ! Même si vous n'avez pas beaucoup de temps à y accorder, n'hésitez pas à nous contacter car toute aide est la bienvenue et chacun peut y trouver sa place ! N'hésitez pas à consulter la page Recrutement au bureau du SRP-IMG ! afin de voir les postes du SPR-IMG.
Les différents pôles du Bureau 2020-2021:
Contacte nous à : secretaire.srpimg@gmail.com
Nos contacts :
L'ISNI (InterSyndicale Nationale des Internes) propose une campagne pour les futurs internes avec des infos sur leur site et des webinaires réguliers (rediffusion sur leur chaîne Youtube)
L'ISNAR-MG (InterSyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale) peut également répondre à vos questions sur la médecine générale sur leur site ou leur page facebook.
Le SIHP (Syndicat des Internes des Hôpitaux de Paris) est le syndicat des autres spécialités d'internes à Paris, avec lequel nous réalisons parfois des évènements.

B. Médecine Générale en Île-de-France

La maquette de la médecine générale à Paris depuis 2017 est disponible sur notre page dédiée : Réforme du 3ème cycle : NOUVELLE MAQUETTE (depuis l’ECN 2017)
L'ancienne maquette est disponible sur cette page : Ancienne maquette du DES de Médecine Générale (promo ECN 2016 et antérieures)
Tu pourras trouver toutes les informations concernant la médecine générale en Île-de-France sur la page dédiée.
Pour plus de questions sur la médecine générale en Île-de-France , contactez-nous !
Tu peux trouver la plupart des informations sur l'article Toutes les infos et tous les liens utiles pour choisir ton internat !
Tu peux également consulter les autres syndicats afin de t'aider dans ta décision :
  • L'ISNI (InterSyndicale Nationale des Internes) propose une campagne pour les futurs internes avec des infos sur leur site et des webinaires réguliers (rediffusion sur leur chaîne Youtube)
  • L'ISNAR-MG (InterSyndicale Nationale Autonome Représentative des Internes de Médecine Générale) peut également répondre à vos questions sur la médecine générale sur leur site ou leur page facebook.
L'internat de médecine générale comporte plusieurs obligations universitaires :
  • Traces d'apprentissage (1-2 pages) :
    • 10 par semestre sauf exception
    • Doit refléter la réflexion de l'interne concernant un sujet qui a pu lui poser "problème"
    • Prend habituellement la forme d'un récit, avec une problématique et recherche bibliographique pour y répondre
    • Peut aussi être un compte rendu de séance de formation, de GEP, d'article scientifique...
  • RSCA (3-5 pages) :
    • 1 par semestre
    • Récit de Situation Complexe et Authentique
    • Récit d'une situation réelle ayant posé plusieurs problématiques à l'interne et sa réponse à l'aide d'une recherche bibliographique détaillée
  • Formation continue : sous la forme de cours, d'ateliers, de groupes d'échanges de pratiques (GEP)....
  • Thèse
    • Obligatoire afin de valider le DES de Médecine Générale
    • Obligatoire afin de pouvoir exercer la médecine
    • Doit être passée au maximum 6 ans après l'inscription dans le DES
    • Doit être en rapport avec la Médecine Générale
Vous pouvez trouver les particularités de chaque faculté sur les guides des facs.
Vous pouvez trouvez les contacts de la coordination sur leur page dédiée. Le mail qui vous sera le plus important est : coordination.mgidf@gmail.com
Les contacts des différents départements de médecine générale (DMG) et représentants de facs sont disponible sur notre page contact et sur le site DES MG IDF.
Toutes les informations sur notre page dédiée. N'hésitez pas à contacter secretaire.srpimg@gmail.com pour plus d'informations.

C. Débuter l’internat à Paris

Lorsque vous aurez choisi la spécialité Médecine Générale sur Céline CNG, vous recevrez un mail pour :
  1. Vous inscrire à l'Ordre des Médecins
  2. Vous inscrire au site du DES de Médecine Générale en Île de France : https://desmgidf.fr/
  3. Ensuite choisir votre faculté via la procédure d'affectation sur le site DES MG IDF
  4. Participer au séminaire d'accueil (lien 2021) de votre faculté et choisir votre premier stage
  5. Vous inscrire au Bureau des Internes (BDI)
La procédure d'affectation à l'une des 6 facultés d'Île de France est décrite sur la page dédiée du site du DES MG IDF (lien promo 2021). Cette procédure comporte une part d'aléatoire, donc on ne peut être garanti d'avoir son 1e choix sauf pour le premier mieux classé.
Une possibilité d'échange de l'affectation avec une autre faculté est possible, et la procédure est décrite sur la même page. Cependant, ces demandes sont rarement acceptées, surtout lorsque vous demandez une faculté dans Paris au lieu d'une à l'extérieur de Paris.
Vous pouvez trouver les particularités de chaque faculté sur les guides des facs.
Lors du séminaire de rentrée de votre faculté (lien promo 2021), on vous présentera les différents enseignements qui auront lieu au cours de l'année, et également de vous présenter votre tuteur.trice qui vous sera affecté afin de vous accompagner le long de votre internat.
La 2e partie de ce séminaire consiste au 1e choix de stage (cf question suivante).
Le choix de stage a lieu en 2 parties. La 1e partie lors du séminaire d'accueil, et la seconde sur la plateforme de l'ARS pour ceux débutant par les urgences. En effet lors du séminaire d'accueil vous devez choisir si vous débutez par le stage de médecine générale niveau 1 (SN 1) ou par les urgences</strong :
1) Si vous choisissez le stage de médecine générale, vous devez immédiatement choisir un binôme/trinôme/quatuor de médecins de stage universitaire (MSU)
2) Si vous choisissez le stage aux urgences, le choix du terrain de stage se fera dans un 2e temps sur la plateforme de l'ARS
A noter que tous les terrains de stage SN1 doivent être pourvus. S'ils ne le sont pas, les derniers classés devront automatiquement choisir un stage SN 1.
Plus d'infos sur le site du DES MG IDF : choisir votre 1e stage (lien promo 2021)
Contact choix de stage ARS : ARS-IDF-DOS-PROFESSIONS-MEDICALES@ars.sante.fr
Une fois affecté à une faculté, il faut s'inscrire à cette faculté mais également au bureau des internes (BDI). Le BDI est votre interlocuteur pour les questions administratives en rapport avec les stages, s'occupe des rémunérations. Il s'occupe aussi des indemnités transports-logements et les congés en stage ambulatoire (cf question suivante).
Pour l'inscription au BDI, référez-vous à la page dédiée.
Il s'agit d'indemnité que l'interne peut demander au BDI lorsqu'il est en stage ambulatoire. Pour le détail de ces demandes, cf la page dédiée.
Toutes les informations sur notre page dédiée. N'hésitez pas à contacter secretaire.srpimg@gmail.com pour plus d'informations.

D. CESP

C'est un Contrat d'Engagement de Service Public (CESP).
L'interne qui le signe perçoit une allocation mensuelle de 1.200€ brut imposable (environ 1085€ nets mensuels) durant toute la durée de ses études, en échange de quoi il s'engage après l'internat à exercer son activité principale (libérale, salariée ou remplacement) dans une zone sous-dense (ZIP ou ZAC) pendant une durée au moins équivalente au nombre d'années durant lesquelles l'interne a perçu l'allocation mensuelle. Ces zones sont définies par l'ARS et représentent 96% de l'Île de France selon la carte 2022.
Carte ARS Zonage 2022 Plus d'informations sur notre page dédiée.
La FAQ du site Santé Solidarité Gouv est très bien fournie, n'hésitez pas à la consulter avant de nous posez vos questions!
Vous trouverez également de nombreuses informations sur notre page dédiée.
Vous pouvez contacter la référente CESP en Île de France, Clémence VENCENT, ars-idf-cesp@ars.sante.fr

E. Stages

F. Rémunération

Rémunération de base
La rémunération de base varie selon l’année d’étude :
  • TCEM1 (1ère année) : 2028€ bruts mensuels (19119,55€ annuels bruts + 435,18 € mensuels bruts en indemnité de sujétion)
  • TCEM2 (2ème année) :  2199€ bruts mensuels (21165,75€ annuels bruts + 435,18 € mensuels bruts en indemnité de sujétion)
  • TCEM3 (3ème année) :  2332€ bruts mensuels (27988,47 € annuels bruts)
Plus d'informations sur la page Rémunérations.
Barème des indemnités forfaitaires des gardes et astreintes
  • Garde de nuit du lundi au vendredi au titre du service normal : 154,22 € bruts par garde
  • Garde de nuit du lundi au vendredi en sus du service de garde normal : 168,71 € bruts par garde supplémentaire et 84,35€ par demi-garde supplémentaire
  • Garde de nuit le samedi, dimanche ou jour férié : 168,71 € bruts par garde
  • Garde de jour le dimanche ou jour férié : 168,71 € bruts par garde
  • Demi-garde la semaine : 77,11 €
  • Demi-garde (samedi après-midi, dimanche ou jour férié matin) : 84,35€ bruts par demi-garde
Plus d'informations sur la page Rémunérations.
Indemnité selon les avantages en nature
  • Si l’interne est non logé.e et non nourri.e par l’hôpital : +84€ bruts mensuels (1 010,64 € annuels bruts)
  • Si l’interne est logé.e (à l’internat) mais non nourri.e : +56€ bruts mensuels (674,31 € annuels bruts)
  • Si l’interne est non logé.e mais nourri.e (à l’internat ou au self de l’hôpital) : +28€ bruts mensuels (336,32 € annuels bruts)
Indemnité Forfaitaire de Transport en hospitalier
  • En stage hospitalier, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de 50% de votre titre de transports en commun (Passe Navigo, ImagineR ou Passe Vélib). Il faut adresser la demande au Bureau du Personnel Médical (BPM) ou la Direction des Affaires Médicales de l’hôpital.
Cette indemnité est rétroactive.
Indemnités forfaitaire de transport et d'hébergement
En stage ambulatoire, l’interne peut percevoir 2 indemnités supplémentaires sous conditions :
  • Indemnité forfaitaire de transport :
    • Montant : 130 € bruts par mois.
    • Condition : au moins un des terrains de stage ambulatoire se situe à >15km du domicile ET du CHU de rattachement (siège de l’APHP)
    • Non cumulable avec le remboursement de 50% du passe Navigo.
  • Indemnité forfaitaire d’hébergement
    • Montant : 300 € bruts par mois
    • Conditions :
      • au moins un des terrains de stage ambulatoire se situe dans une zone ZIP ou ZAC (zone sous-dense en médecins), qui sont définies par cette carte de l’ARS IDF.
      • ne pas avoir d’autres aides financières de collectivité territoriale (les APL sont compatibles avec l’Indemnité forfaitaire d’hébergement)
      • ne pas disposer de logement à titre gratuit ou octroyé par la collectivité territoriale ou par un établissement public.
Ces indemnités sont rétroactives. Le fichier PDF à envoyer au BDI pour bénéficier de l’indemnité est disponible en cliquant ici. Plus d’informations sur notre page dédiée : Le Bureau des Internes (BDI)
Prime Responsabilité SASPAS
Depuis fin 2013, les internes en Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisés (SASPAS), c’est à dire en stage ambulatoire chez le praticien lors de la 3ème année d’internat, bénéficient d’une prime de responsabilité de 125 € bruts par mois.
Compléter sa rémunération avec le CESP
Le Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) peut permettre un supplément de rémunération cumulable avec toutes les autres indemnités citées ci-dessus. L’interne qui signe un CESP perçoit une allocation mensuelle de 1.200€ brut imposable (environ 1085€ nets mensuels) durant toute la durée de ses études, en échange de quoi il s’engage après l’internat à exercer son activité principale (libérale, salariée ou remplacement) dans une zone sous-dense (ZIP ou ZAC) pendant une durée au moins équivalente au nombre d’années durant lesquelles l’interne a perçu l’allocation mensuelle. Ces zones sont définies par l’ARS et représentent 96% de l’Île de France selon la carte 2022. Plus d’informations sur notre page dédiée.
  • En stage ambulatoire, il faut s'adresser au BDI : bdi.aphp.sap@aphp.fr
  • En stage hospitalier, il faut s'adresser au Bureau du Personnel Médical (BPM) ou la Direction des Affaires Médicales de l'hôpital
En cas de difficulté à faire respecter votre rémunération, vous pouvez nous contacter : secretaire.srpimg@gmail.com

G. Congés

Plus d'informations sur la page Congés.
  • un congé annuel de trente jours ouvrables, le samedi étant décompté comme jour ouvrable (soit 5 semaines de congés annuels)
  • La durée des congés pouvant être pris en une seule fois ne peut excéder vingt-quatre jours ouvrables.
  • Les jours de congés non pris ne sont pas cumulables d'une année à l'autre.
  • Attention, en stage ambulatoire (niveau 1 et SASPAS), la durée maximale de congés est de 15 jours (article 3 de la convention de stage), cependant il est possible de s'arranger avec ses MSU
  • Classiquement, les 5 semaines de congés sont réparties de la façon suivante : 12 jours au semestre d'hiver (2 semaines), 18 jours au semestre d'été (3 semaines).
  • Si vous répartissez vos congés différemment et que vous posez moins de 15 jours en hiver, nous vous conseillons de demander à votre Direction des Affaires Médicales de vous délivrer une attestation écrite précisant le nombre de jours de congés déjà pris, afin d'obtenir de votre prochain hôpital les jours dus au semestre d'été (sinon ils seront perdus).
  • Théoriquement il faut déclarer ses jours de congé au service, ou au BDI en stage ambulatoire
  • En pratique les internes ne déclarent pas toujours leur jours de congés au BDI en ambulatoire
Texte réglementaire : Article R6153-14 - Code de la santé publique 
Il faut transmettre l'arrêt maladie à son employeur et à la caisse maladie dans les 48h (la télétransmission à la Sécurité Sociale peut être faite en ligne par le médecin réalisant l'arrêt).
Lors d'un congé maladie, il est assuré :
  • Aucune rémunération durant les 3 premiers jours (délai de carence) [hors déclaration maintien à domicile suspicion Covid via https://declare.ameli.fr/
  • Pendant les 3 premiers mois : versement entière de la rémunération
  • Pendant les 6 mois suivants : versement de la moitié de la rémunération
  • Si linterne ne peut reprendre ses fonction à lissue dune période de 24 mois, il est considéré comme démissionnaire des études de médecine, sauf si son état de santé le fait entrer dans le congé de longue maladie.
  • Linterne ne peut demander à bénéficier dun nouveau congé de longue maladie quaprès une période de douze mois de service effectif.
Il faut prévenir son employeur, donc :
  • La direction des affaires médicales en cas de stage hospitalier
  • Le BDI en cas de stage ambulatoire ( bdi.aphp.sap@aphp.fr )
  • En stage ambulatoire, il faut s'adresser au BDI : bdi.aphp.sap@aphp.fr
  • En stage hospitalier, il faut s'adresser au Bureau du Personnel Médical (BPM) ou la Direction des Affaires Médicales de l'hôpital
En cas de difficulté à faire respecter vos droits à vos congés, commencez dans tous les cas par nous contacter : secretaire.srpimg@gmail.com

H. Protection Sociale, Congé Maladie, Accident de Travail

L'interne est un agent public, salarié du CHU.
  • A ce titre, les internes cotisent à la Sécurité Sociale et bénéficient d'une Assurance Maladie Obligatoire sur le Régime Général des Travailleurs Salariés.
  • Nous bénéficions donc des mêmes droits en matière de protection sociale que tout salarié de la fonction publique, y compris la visite médicale auprès du médecin du travail du centre hospitalier de rattachement :
Le cas général est le remboursement de 70 % du tarif de convention (soit 15,10 € pour une consultation médicale). Le reste des frais médicaux est payé directement par le patient ou par un organisme complémentaire (mutuelle, assurance santé, institut de prévoyance).
Lors d'un congé maladie, il est assuré :
  • Aucune rémunération durant les 3 premiers jours (délai de carence) [hors déclaration maintien à domicile suspicion Covid via https://declare.ameli.fr/
  • Pendant les 3 premiers mois : versement entière de la rémunération
  • Pendant les 6 mois suivants : versement de la moitié de la rémunération
  • Si linterne ne peut reprendre ses fonction à lissue dune période de 24 mois, il est considéré comme démissionnaire des études de médecine, sauf si son état de santé le fait entrer dans le congé de longue maladie.
  • Linterne ne peut demander à bénéficier dun nouveau congé de longue maladie quaprès une période de douze mois de service effectif.
Un accident de travail est un accident en lien avec le travail, sur le lieu ou le trajet du lieu d'exercice. Une maladie professionnelle est une maladie répondant aux critères du tableau des maladies professionnelles correspondantes. Le lien avec la médecine du travail est capital.
  1. Une fois les certificats établis,
  2. un comité médical se réunit pour statuer sur la durée d'un congé maladie spécial, pouvant durer jusqu'à 12 mois, pendant lequel sa rémunération complète (hors garde) lui est assurée.
  3. A l'issue de ce congé, le comité médical statue sur la possibilité d'une reprise de fonctions, en temps plein ou partiel.
  4. Dans le cas contraire, le congé peut se poursuivre pendant vingt-quatre mois, pendant lesquels les 2/3 de la rémunération sont versés.
Une assurance "prévoyance" permet de compléter la rémunération perçue pendant ces 36 mois mais également de continuer à percevoir une rémunération à l'issue de cette période.

I. Maternité

Il n’y a pas d’obligation à un aménagement du poste de l’interne.
Toutefois, l’interne enceinte est dispensée de gardes à partir du début du 3ème mois de grossesse (Arrêté du 10 septembre 2002 relatif aux gardes d’internes). Aucune disposition particulière n’est prévue pour les astreintes. En pratique, les internes prennent souvent des gardes jusqu'à la fin du 3e mois.
Pour l’après grossesse, pas d’aménagement non plus pour les internes qui voudraient allaiter. La dispense des gardes ne s’applique pas après l’accouchement ou en cas d’allaitement.
L’allaitement est autorisé sur le lieu de travail et pendant le temps de travail. D’après le code du travail (article L.1225-30), la jeune maman dispose d’une heure par jour pendant ses heures de travail pour allaiter son enfant, pendant un à compter du jour de la naissance.
Vous pouvez retrouver les informations sur le congé maternité sur nos pages correspondantes :
Attention, depuis le 22 décembre 2016, les modalités de choix après un stage en surnombre ont changé !
Les stages en surnombre non validés sont désormais pris en compte dans le calcul de l’ancienneté (sauf situation de handicap).
Les internes en surnombre ne perdent donc pas le bénéfice de leur ancienneté et doivent se présenter aux choix de stage à la date correspondant au semestre auquel ils auraient été classés s’ils avaient validé leur semestre.
Et si disponibilité :
Choix de stage après une dispo
Au retour de la dispo,
  • Si la dispo était de 6 ou 18 mois : on choisit à la fin de sa promo initiale, dans une interpromo avec tous les internes qui ont été absents 6 mois ou ont invalidé un semestre. Dans cette interpromo, l’ordre de choix respecte le classement ECN.
  • Si la dispo était de 12 ou 24 mois : on est déclassé de 1-2 an donc on choisit avec la promo du dessous, selon son classement ECN.

J. Stages en surnombre validant / non validant

Pour favoriser le bon déroulement de leur stage et permettre la continuité du service, les étudiants de troisième cycle se trouvant dans des situations particulières peuvent demander à bénéficier d’un stage en surnombre.
La réglementation a récemment élargi la possibilité de faire de faire des stages en surnombre à de nouvelles situations particulières :
  • Les femmes enceintes
  • La mère en congé maternité au cours du semestre
  • Le père de l’enfant si le congé paternité est pris pendant le semestre
  • La personne vivant en couple avec la mère de l’enfant (mariage, PACS ou concubinage) pour le congé accueil de l’enfant si celui-ci est pris pendant le semestre
  • Le parent adoptant pour le congé d’adoption si celui-ci est pris pendant le semestre
  • Les personnes souffrant d’une affection pouvant donner lieu à un congé de longue durée ou de longue maladie, ou retour de congé longue durée
  • Les personnes en situation de handicap ou relevant d'affection pouvant donner lieu à un aménagement de poste
Pour le cas particulier de la femme enceinte, vous pouvez vous reporter à la page dédiée : Organisation, Choix et Déroulement du Stage (Femme enceinte / Congé maternité) – SRP-IMG (srp-img.com)
Surnombre validant / non validant ?
Ce surnombre peut être :
  • Validant : l’interne en surnombre choisit, au regard de son rang de classement, un poste encore disponible et doit justifier de moins de 61 jours d’absence en stage pour en obtenir la validation (à partir de 61 jours d’absence hors congés annuels, le semestre ne peut être validé.)
  • Non validant : l’interne en surnombre peut choisir un poste toujours vacant ou un poste déjà choisi par un interne classé avant lui dans la liste d’appel : quelle que soit la durée du stage, le semestre ne peut être validé.
La rémunération est la même que pour un stage habituel. Concernant les absences :
  • les arrêts de travail sont payés à 100% dans la limite des 3 mois (puis 50% pour 6 mois), excepté les 3 jours de carences ;
  • les absences non justifiées ne sont pas rémunérées
voir notre page dédiée Protection Sociale, Congé Maladie, Accident de Travail
Dates limites
Dates limites :
  • Semestre de mai à novembre :avant le 15 janvier
  • Semestre de novembre à mai : avant le 31 juillet
3 précisions sur la procédure de choix :
  1. Il faut préciser son statut de surnombre lors de l'inscription sur l'outil de dématérialisation des choix (https://internes.sante-idf.fr/) une fois les documents envoyés à l’ARS. Le statut sera validé par l’ARS dans les jours précédant le choix.
  2. Calcul de l'ancienneté : les internes en surnombre (à l’exception de la situation de handicap) au semestre en cours ne perdent pas d’ancienneté et doivent dès lors se présenter aux choix à la date correspondant au semestre auquel ils auraient été classés s’ils avaient validé leur semestre.
  3. A l’issue de la procédure de choix, et au maximum 15 jours avant la date de prise de fonction et l’envoi des affectations en stage aux établissements, les internes qui ont choisi en surnombre auront la possibilité de demander à changer de stage si l’intégralité des postes du service choisi n’a pas été pourvue.
Documents nécessaires
Deux types de documents sont nécessaires afin de faire sa demande de stage en surnombre, qu’il soit validant ou non :
  1. Pour la grossesse : les avis médicaux (déclarations de grossesse, certificat médical ou attestation de la médecine du travail…)
  2. Pour la personne souffrant d’une affection pouvant donner lieu à un congé longue durée / longue maladie / retour de congé : l’avis du médecin du service de santé au travail du centre hospitalier universitaire (CHU) de rattachement ou de l’établissement d’affectation lorsque celui-ci ne relève pas du CHU (cf contacts ci dessous)
    • Trois possibilités pour l”avis du médecin du travail :
      1. Pour les internes affectés dans des établissements de l’AP-HP ou les établissements conventionnés, l’attestation sera établie par les médecins du travail du site dans lequel ils effectuent leur semestre ;
      2. Pour les internes affectés chez le praticien ou autres cas sans médecin du travail local, l’attestation sera établie par le Service Central de Santé au Travail à l’Hôtel Dieu. La prise de rendez-vous s’effectue auprès de Mme Patricia NGUYEN, Assistante : patricia.nguyen@aphp.fr , 01 42 34 81 90
      3. Les internes en situation de handicap ou relevant d’affection pouvant donner lieu à un congé longue maladie ou congé longue durée doivent adresser leur demande : à Mme NGUYEN : patricia.nguyen@aphp.fr

      Pour obtenir un rendez-vous, vous pouvez contacter par courriel : Mme Patricia NGUYEN: patricia.nguyen@aphp.fr + copie Madame Camille GIAMBRUNO – Responsable du Bureau des internes – AP-HP: camille.giambruno@aphp.fr


  3. Pour le congé maternité : un justificatif de la date de naissance de l’enfant établissant les dates du congé maternité (type acte de naissance ou justificatif de l’assurance maladie)
  4. Pour le congé paternité :
    • Un justificatif du lien entre l’interne et la mère de l’enfant ou entre l’interne et l’enfant (livret de famille, déclaration sur l’honneur de la mère, déclaration de concubinage, copie du livret de famille mis à jour, copie de l’acte de reconnaissance, etc.)
    • La preuve de la grossesse ou de la naissance de l’enfant avec une date permettant d’établir que le congé pourra-t-être pris entre la prise de poste et la fin du semestre (ex : copie intégrale de l’acte de naissance, certificat de naissance, etc.)
    • La copie du livret de famille mis à jour ; ou copie de l’acte de reconnaissance ;
  5. Pour le congé d’accueil de l’enfant :
    • La preuve de la grossesse ou de la naissance de l’enfant avec une date permettant d’établir que le congé pourra-t-être pris entre la prise de poste et la fin du semestre (ex : copie intégrale de l’acte de naissance, certificat de naissance, etc.)
    • Un justificatif du lien entre l’interne et la mère de l’enfant (ex : extrait d’acte de mariage ; copie du PACS, certificat de vie commune ou de concubinage de moins d’un an ou une attestation sur l’honneur de vie maritale cosignée par la mère de l’enfant, etc.)
  6. Pour les congés d’adoption :
    • Lettre du service qui confie l’enfant en vue de l’adoption (Aide Sociale à l’Enfance, Organisme Autorisé pour l’Adoption ou de l’Agence Française pour l’Adoption), mentionnant la date d’arrivée de l’enfant au sein du foyer.
N.B : A noter que dans certains cas, comme la déclaration de grossesse, il est possible de contacter l’ARS jusqu’au jour même du choix (avec comme preuve le test de grossesse par exemple)
Ces documents sont à envoyer à à l’ARS et au Bureau des internes (BDI) de l’AP-HP

ARS Île-de-France Pôle RH en santé Département des formations des professionnels de santé Service des formations médicales Immeuble Curve 13, rue du Landy 93200 Saint-Denis Courriel : Ars-idf-professions-medicales@ars.sante.fr Téléphone : 01.44.02.04.36 / 01.44.02.04.29


Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (CHU) Direction de l’organisation médicale et des relations avec les universités Bureaux des Internes (BDI) 3, avenue Victoria 75184 Paris Cedex 4 Courriel : bdi.aphp.sap@aphp.fr Téléphone : 01.40.27.41.11

K. Formations complémentaires : DU, FST, Master…

Les DU (Diplômes Universitaire) /DIU (Diplôme Inter-Universitaire) font partie de la formation continue (DPC : Développement Professionnel Continu). Ils donnent des connaissances complémentaires dans un domaine donné, mais pas de qualification. Les Universités proposent une offre très diverse et complète de formations complémentaires. En recherchant sur les pages des différentes universités, vous trouverez une liste des DU/DIU proposés aux Médecins Généralistes ou Internes en Médecine Générale. L'inscription en DU/DIU est payante. Pour davantage de renseignements sur les DU/DIU, plusieurs références :
Références pour les DU/DIU
DPC : Mode d’emploi (par la HAS)Les sites de la Formation continue des universités franciliennes : – Les différents DU/DIU ont été regroupés par le Quotidien du Médecin (mais certains diplômes ne sont pas à jour… vérifiez directement sur le site de l’université correspondante) : Le Quotidien du Médecin
FST en Médecine Générale
Nouveauté de la réforme du 3ème cycle, les Formations Spécialisées Transversales (FST)
  • Rajoutent un an de formation pour les internes de médecine générale
  • Elles se composent de 2 semestres dans des stages dédiés, ainsi que d’une formation théorique en parallèle.
  • Elles ne sont pas payantes, et ne remplace pas les DU
  • Elles sont communes à plusieurs spécialités
  • Elles sont soumises à un numerus clausus : les candidatures, composées d’une lettre de motivation avec votre projet professionnel, doivent se faire avant le 30 avril de chaque année universitaire, auprès du coordinateur du DES de médecine générale : coordination.mgidf@gmail et du pilote de la FST.
  • Nous vous conseillons d’envoyer également une copie au syndicat (secretaire@srp-img.com) afin que nous puissions défendre votre candidature.
Les FST disponibles pour les internes de médecine générale pendant leur internat sont : Date Limite candidature : avant le 30 avril Demande à faire auprès de la coordination de la médecine générale (coordination.mgidf@gmail.com) et du pilote de la FST (cf maquette pour contacts)
L'année recherche
L’Année Recherche est un moyen de financer la réalisation de travaux de recherche en vue de la préparation d’un Master 2, d’une thèse de doctorat ou d’un diplôme équivalent.
  • Elle permet à un interne de poser un an de disponibilité rémunéré (avec donc dispensation des obligations d’enseignement théoriques et pratiques nécessaire à la validation du diplôme d’études spécialisés de Médecine Générale)
  • et ainsi de se consacrer à temps plein à la réalisation de ce diplôme qui comporte habituellement un semestre de cours et un semestre de stage en laboratoire. Il a toutefois la possibilité de prendre des gardes.
  • L’année-recherche s’effectue pour une période continue comprise entre un 1er novembre et un 31 octobre commençant au plus tôt au début de la deuxième année et s’achevant au plus tard à la fin de la dernière année de l’internat.
  • L’année-recherche s’effectue durant l’année universitaire suivant son attribution.
  • Les candidats à l’année de recherche doivent également solliciter une demande de mise en disponibilité auprès du Bureau des Internes de l’Assistance Publique.
Date limite : 3 Mai 2022
Plus d'informations sur notre page dédiée : Année Recherche

J. Inter-CHU / Stage Hors Subdivision

Le stage hors sub-division / Inter-CHU est un stage que l'on peut faire hors de sa subdivision, donc hors Île-de-France (DOM-TOM, Nouvelle Calédonie et Polynésie Française inclus).
Dates limites
Dates limites :
  • Semestre d’été de mai à novembre : avant le 30 novembre (30 novembre pour la Polynésie Française et Nouvelle Calédonie)
  • Semestre d’hiver de novembre à mai : avant le 31 mai (30 avril pour la Polynésie Française et Nouvelle Calédonie)
  • En théorie il est possible de demander un stage hors-subdivision à partir du 3ème semestre
  • En pratique, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris ne permet pas de partir avant le 5ème semestre car elle ne souhaite pas de différence entre les internes de médecine générale et ceux des autres spécialités (à la différence près que nous n’avons pas autant de semestres qu’eux dans notre maquette...).
Pièces à fournir
  • une lettre de demande
  • une lettre du chef de service ou du praticien agréé-maître de stage d’accueil (c’est donc à toi de trouver le terrain de stage), idéalement avec mention de la qualité pédagogique du lieu de stage, ainsi que du directeur de l’établissement hospitalier ou de l’organisme d’accueil
  • une bonne lettre de motivation qui explique en quoi ces 6 mois en dehors de l’Île-de-France vont t’apporter quelque chose qui pourra être bénéfique pour ta pratique de médecin généraliste
  • une lettre d’accord du coordonnateur interrégional du DES de médecine générale d’Ile-de-France (coordination.mgidf@gmail.com)
  • une lettre d’accord de ton UFR, c’est-à-dire une lettre signée de ton Doyen, à demander à ton Département de Médecine Générale ou au secrétariat de ton Doyen (le plus souvent le service de la scolarité de ta fac aura un dossier à te faire remplir, qui correspondra à tout ce qui est énuméré ici) ;
  • l’attestation d’avancée dans la maquette, avec les stages validés et le nombre d’heures de cours validées (à demander au secrétariat du DMG de ta faculté) : ton DMG ne te laissera pas partir si tu n’as pas réalisé les stages obligatoires de la maquette
  • une lettre d’accord du coordinateur du DES de médecine générale de la subdivision d’accueil.
L'Agence Régionale de Santé gestionnaire est l'ARS d'Aquitaine dont les coordonnées sont les suivantes :

ARS d'Aquitaine Service de l'Offre de Soins – INTERNAT Espace Rodesse 103, Bis rue Belleville - BP 952 33063 BORDEAUX CEDEX

Démarche Inter-CHU Pacifique Sud

Voici la démarche à suivre :

  1. Visite le site de la faculté de Bordeaux : lis tous les documents, choisis 3 destinations et fais-toi une idée des terrains de stage qui peuvent t’intéresser parmi la liste proposée sur leur site (tout en bas de la page).
  2. Deux dossiers distincts sont à remplir :
    • Le premier auprès de ton UFR d’origine (dates butoirs du Département DOM-TOM sont différentes de toutes les subdivisions !)
    • Le second auprès du département DOM-TOM de la fac de Bordeaux, cf point 3
  3. Remplis ta candidature sur le formulaire dédié aux internes de Médecine Générale, en bas de page, en faisant attention aux périodes de mise en ligne du formulaire : – Pour un stage au semestre d’hiver : du 15 février au 30 avril – Pour un stage au semestre d’été : du 15 septembre au 30 novembre
  4. La faculté de Bordeaux t’enverra alors par mail le dossier à remplir
  5. Envoie les accords du doyen et du coordonnateur régional du DES (cf paragraphe ci-dessus) au bureau de l’AP-HP et à la faculté de Bordeaux (ils recevront l’accord de l’AP-HP plus tard). Dead-line pour l’envoi à la faculté de Bordeaux : 30 avril pour le semestre d’hiver et 30 novembre pour le semestre d’été
  6. Une fois l’accord de la commission inter-CHU obtenu, le dossier sera envoyé à la faculté de Bordeaux pour accord final.
 
Conseils
Pour ta lettre de motivation :
  • Etre concis et sincère.
  • Parler de ton 1er choix principalement.
  • Ne pas parler de tes convenances personnelles, mais plutôt de l’apport que cela peut t’apporter au niveau professionnel.
  • Si vous projetez de rester en IdF : expliquer en quoi cet inter-CHU sera bénéfique pour vous, et ce qu’il pourra apporter à la région lorsque vous y reviendrez
  • +/- ajouter à ton dossier des lettres de soutien de tes chefs, maîtres de stage ou tuteur par exemple.
  • Le dossier doit impérativement être déposé en papier, n’hésite pas à te rendre directement au Bureau des Internes (au siège de l’AP-HP dans le 1er arrondissement) si jamais l’envoi de courrier risque d’être hors délai pour toi.
  • Essaye de prendre rendez-vous avec le coordinateur régional de DES et ton Doyen, ils seront d’autant plus concernés par ton cas et te soutiendront d’autant plus dans ton projet.
  • Envoie ton dossier complet également au SRP-IMG (secretaire@srp-img.com) pour qu’on puisse soutenir ta candidature comme il se doit, lors de la commission inter-CHU où nous siégeons.
Enfin, prépare ton voyage (pour les DOM-TOM ou l'étranger ++) :
  • Logement,
  • Vaccinations nécessaires,
  • Passeport à jour,
  • etc...

M. Disponibilité

La disponibilité
L’interne peut être mis en disponibilité par le directeur général du centre hospitalier universitaire de rattachement dans l’un des cas suivants :
  1. Accident ou maladie grave du conjoint, d’une personne avec laquelle il est lié par un pacte civil de solidarité, d’un enfant ou d’un ascendant : un an renouvelable une fois
  2. Études ou recherches présentant un intérêt général :
    • un an renouvelable une fois
    • trois ans pour une thèse
    • après 6 mois minimum d’internat
  3. Stage de formation ou de perfectionnement en France ou à l’étranger : un an renouvelable une fois, après 6 mois minimum d’internat
  4. Convenances personnelles : un an renouvelable une fois, après 1 an minimum d’internat
Dates limites
  Dates limites :
  • Semestre d’été de mai à novembre : avant le 30 novembre (30 novembre pour la Polynésie Française et Nouvelle Calédonie)
  • Semestre d’hiver de novembre à mai : avant le 31 mai (30 avril pour la Polynésie Française et Nouvelle Calédonie)
La demande est formulée auprès du BDI bdi.aphp.sap@aphp.fr, auprès de l'AP-HP, en sa qualité de Centre Hospitalier Régional pour l’Ile de France, qui en informe ensuite l'ARS Ile de France, largement avant les commissions visant à préparer les journées de choix des postes. Après validation de votre mise en disponibilité, vous recevez directement sur votre boite mail un arrêté signé du Directeur général du Centre Hospitalier Régional.
Procédure de disponibilité
  • Pour « Convenances personnelles » :
    • faire un mail simple, aucun justificatif
    • autorisée après 1 an d’internat effectué
  • Pour « Etude ou Recherche » ( M2R, M2P, Thèse de Sciences) =>
    • autorisé après 6 mois d’internat effectués
    • cf procédure ci dessous
  1. La mise en disponibilité pour M2 : faire le mail de demande et Joindre deux justificatifs scannés en «pdf»
    1. une attestation d'inscription ou de pré inscription au M2
    2. une attestation du directeur du Labo qui vous accueille pour la partie pratique.
  2. La mise en disponibilité pour M2 avec «sous réserve de bourse» : Documents idem ( demande + justificatifs) , mais il faut ajouter dans le mail : "sous réserve de l'obtention d'une bourse". ( préciser : Année-Recherche, FRM, etc.….) Ainsi vous aurez jusqu'au 31 août pour confirmer ou infirmer par mail votre demande, en fonction du résultat du financement.
  3. La mise en disponibilité pour Thèse de Sciences : faire la demande et Joindre les justificatifs scannés en «pdf»
    1. une attestation d'inscription ou de pré inscription de l’Ecole Doctorale
    2. une attestation du directeur de Thèse
    3. une attestation du directeur du Labo qui vous accueille
Choix de stage après une dispo
Au retour de la dispo,
  • Si la dispo était de 6 ou 18 mois : on choisit à la fin de sa promo initiale, dans une interpromo avec tous les internes qui ont été absents 6 mois ou ont invalidé un semestre. Dans cette interpromo, l’ordre de choix respecte le classement ECN.
  • Si la dispo était de 12 ou 24 mois : on est déclassé de 1-2 an donc on choisit avec la promo du dessous, selon son classement ECN.

N. Le remplacement

Le remplacement
Les internes en médecine sont autorisés à effectuer le remplacement d’un médecin libéral installé ou d’un médecin salarié absent de son poste (congés, maladie, maternité….) dans les conditions suivantes :
  • Avoir une licence de remplacement en cours de validité (durée de validité : 1 an, reconductible) ou être thésé en médecine et inscrit au Conseil de l’Ordre
  • Avoir obtenu l’autorisation du Conseil Département dont dépend le médecin remplacé, avant le début du remplacement
Licence de remplacement
Pour obtenir la licence de remplacement, il faut faire la demande auprès du Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins du département de votre Faculté de Médecine. Il faut fournir les documents suivants :
  • Certificat de scolarité de l’année en cours
  • Document délivré par la Faculté intitulé « Situation universitaire »,
  • Relevé de stage délivré par la Faculté,
  • Attestation de la part du Département de Médecine Générale (DMG) comportant :
    • le détail des semestres accomplis avec les dates et lieux
    • 3 semestres minimum doivent être validés, dont le stage ambulatoire de niveau 1
  • Formulaire demande de la licence de remplacement rempli
La licence de remplacement est valable 1 an.. Une fois celle-ci expirée, il faut en renouveler la demande de la même manière que précédemment.
Autres démarches administratives
  1. N’oublie pas de souscrire une Responsabilité Civile Professionnelle couvrant les remplacements ! Notre partenaire Groupe Pasteur Mutualité l’offre à nos adhérents. Tu dois pour cela remplir le formulaire dédié en suivant le lien RCP de GPM dans ton espace adhérent (lien dirigeant vers le site de GPM).
  2. Il te faut également signer un contrat de remplacement avec le médecin que tu remplaces, contenant les dates du remplacement, le montant des rétrocessions… (contrat remplacement). Le contrat devra être envoyé au CDOM, l’absence de rejet du contrat valant office d’autorisation de remplacement (théoriquement c’est au médecin remplacé d’envoyer le contrat, mais mieux vaut 2 fois que pas du tout).
  3. Il faudra également t’affilier à l’URSSAF dès le 1er jour d’activité (déclaration dans les 8 jours sous peine de majoration !) : lien Plus d’information sur les régimes auto-entrepreneurs sur
  4. L’inscription à la Caisse Primaire d’Assurance Primaire avec déclaration de chaque remplacement se fera à partir du 31e jour de remplacement (tu passeras en protection sociale du libéral et non plus du salarié)
  5. Cotiser à la CARMF sauf si – Dispense d’affiliation si : revenus net d’activités inférieurs à 12.500€ et ne pas être assujetti à la contribution économique territoriale Attention, cette dispense n’est pas automatique et doit être demandée. – Être affilié au régime RSPM (cf ci dessous) possible si le chiffre d’affaire est inférieur à 19.000€ / an
 

O. Droit de grève

La grève pour les internes
La grève est tout à fait possible pour les internes ! Il convient de respecter deux étapes :
  1. Déposer un préavis de grève local ou national 5 jours avant
  2. Se déclarer gréviste de manière individuelle auprès de son hôpital ou du BDI 48h avant
Mais ne risque-t-on pas de se faire assigner ou réquisitionner ?
  • L’assignation est possible, mais il faut assigner beaucoup de personnes avant d’arriver aux internes (seniors volontaires, seniors non volontaires)
  • La réquisition n’est possible que dans des circonstances exceptionnelles, et prononcée par le préfet
  • En cas d’assignation abusive, contactez nous et refusez l’assignation (ou acceptez la en prenant des précautions, cf ci dessous)

Textes règlementaires :

  1. Le préavis de grève :
    • Doit être déposé au moins 5 jours avant le déclenchement de la grève
    • Il doit mentionner le champ géographique, la date et l'heure de début, et son caractère limité ou illimité
    • Le dépôt d'un préavis national dispense la déposition d'un préavis local
  2. Une fois que vous êtes couverts par un préavis de grève, pour se déclarer gréviste il faut :
    • envoyer une déclaration individuelle de grève (MODELE DE DECLARATION INDIVIDUELLE DE GREVE) au bureau médical de votre hôpital (ou au bureau des internes de l'AP-HP pour les stages ambulatoires), au moins 48 heures le début de votre absence
    • l'interne n'est pas tenu de cesser de travailler durant toute la durée de la grève, et peut par exemple se contenter d'être en grève "la nuit" contre les gardes : il faut alors préciser les périodes de grève sur sa déclaration de grève
  3. </ol
L'assignation
L’assignation est l’acte par lequel le directeur de l’établissement dresse une liste nominative des personnels dont la présence est indispensable pour assurer la continuité du service public.
Dans le cas d’un mouvement de grève auquel des internes sont appelés à participer, la jurisprudence (T.A. Paris no 1221717/2-2 du 14 octobre 2013, mme A c/ AP-HP) précise que la participation
de l’interne, praticien en formation, à l’activité hospitalière ne saurait être considérée comme indis
pensable à la continuité des soins. Afin d’assurer le service minimum conformément à ce principe,
Il convient de respecter l’ordre de priorité suivant pour les assignations
:
  1. Les praticiens seniors volontaires.
  2. Les praticiens seniors non volontaires mais disponibles et en situation d’être assignés (notamment les praticiens qui ne sont pas en repos de sécurité, ni en congés annuels).
  3. Les internes non grévistes en situation d’être assignés.
  4. Les internes grévistes.
Ainsi, l’assignation des internes – praticiens en formation – pour garantir la continuité et la permanence des soins, ne peut se justifier qu’à condition que les praticiens seniors sollicités et responsables de la prise en charge des patients ne puissent assurer cette continuité des soins.
Le refus de répondre à une assignation entraîne la mise en jeu de la responsabilité pour faute des personnels concerné.
La réquisition
La réquisition ne peut être employée que par le préfet de département dans les cas de « nécessité pour les besoins de la nation » (dont les besoins de santé publique, etc.).
Trois circonstances doivent être réunies pour que le recours à la réquisition soit jugé légal :
  • l’existence d’un risque grave pour la santé publique ;
  • l’impossibilité pour l’administration de faire face à ce risque en utilisant d’autres moyens (impossibilité pour les autres établissements de la région autorisés pour l’activité concernée par la grève, d’accueillir et de prendre en charge les patients le nécessitant (Ce, 9 décembre 2003, mme Aguillon et autres, no 262186) ;
  • l’existence d’une situation d’urgence (Cons. const. 13 mars 2003, no 2003-467 dC, 4e considérant).
Assignations abusives
En cas d’assignations abusives, que faire ?
  • Nous contacter (secretaire.srpimg@gmail.com) avec le mail de votre chef de service et directeur d’hôpital, à qui nous ferons un rappel de loi
  • Refuser l’assignation en retournant la lettre en écrivant : « Je soussigné XX, interne en médecine générale, refuse l’assignation du (date), celle-ci étant abusive et portant atteinte à mon droit de grève, car des praticiens prévus au tableau prévisionnel d’astreinte sénior et du personnel non gréviste n’ont pas été assignés avant moi, date et signature »
  • L’accepter en cas de pression locale trop importante mais en prenant la précaution de noter « Reçu le …, suite aux pressions, j’accepte de répondre à l’assignation du (date) même si celle-ci est abusive et porte atteinte à mon droit de grève »
  • Récupérer le tableau de garde durant la période de la grève et le tableau du personnel présent (comme preuve).
En cas de nominations abusives vous pouvez poursuivre en justice votre hôpital (tribunal administratif).

P. Burn-Out

Le burn out des étudiants en médecine et internes est désormais parfaitement reconnu. Que faire si un co-interne, un ami, ou vous-même faites face à une telle situation ?
Parlez-en et ne restez pas seuls !
En tout premier, ne restez pas dans le silence : parlez-en autour de vous, aux amis, aux co-internes, aux tuteurs et maîtres de stage et bien sûr au SRP-IMG. Surtout n’ayez pas honte (ou peur de nuire).
Des solutions existent ! Toutes nos ressources sur le Burn-Out sont disponibles sur notre page dédiée : Burn-Out

Q. Contacts essentiels

Nos contacts sont disponibles sur la page : Nous contacter
Les contacts de la coordination de la médecine générale en Île de France sont disponibles sur : Annuaire de la coordination MG IDF
L'adresse mail à contacter principalement est : coordination.mgidf@gmail.com
Les contacts du DMG et des représentants de fac sont disponibles sur : Contacts DMG et Représentants de Fac 2021-2022
Les contacts du Bureau des Internes (BDI) sont disponibles sur : Contacts Bureau des Internes (BDI)
L'adresse mail du BDI est : bdi.aphp.sap@aphp.fr
Il faut bien respecter la forme de l'objet du mail :
"Nom – Prénom – n° APH – intitulé de votre demande".
Pour des demandes particulières, se référer à l'organigramme BDI.
Il faut se renseigner au niveau local pour savoir les contacts de la Direction Médicales de l'hôpital où vous êtes affectés. Elle gère la rémunération et les congés.

Les commentaires sont fermés